Champigny-sur-Marne : les policiers manifestent devant le commissariat après une agression

Une manifestation devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, le 2 janvier 2018. / © France 3 Paris IDF/I. Audin
Une manifestation devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, le 2 janvier 2018. / © France 3 Paris IDF/I. Audin

Le syndicat de policiers Alliance a appelé à un rassemblement devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, après que deux policiers ont été agressés dans cette commune du Val-de-Marne, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Par France 3 Paris IDF/ET

Des policiers ont manifesté mardi après-midi, devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. Une manifestation lancée à l'appel du syndicat Alliance.
Sur place, plusieurs dizaines de fonctionnaires se sont massés devant le bâtiment, drapeaux du syndicat à la main. Les policiers ont brandi des banderoles, dont l'une sur laquelle on pouvait lire : "Halte à la haine anti-flic", ou encore "Fiers d'être policiers".
Agressions de policiers en Île-de-France : les réactions
Les images de la scène ont envahi les réseaux sociaux suscitant l'indignation après la violente agression de deux policiers durant la nuit de la Saint-Sylvestre à Champigny-sur-Marne, roués de coups alors qu'ils tentaient de mettre fin à une rixe. Lundi, un autre fonctionnaire de police a été frappé à Aulnay-sous-Bois. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb appelle à briser "une mécanique infernale" à l'oeuvre dans certains quartiers populaires. Intervenants : Fanny Durieux (policière), Frédéric Lagache (secrétaire général adjoint syndicat Alliance Police), Ali Madini (témoin de l'agression), Jason Koda (habitant de Champigny-sur-Marne), Younes Belharbi (habitant de Champigny-sur-Marne) - M. Prévost

"Halte à la haine anti-flic"

Cette manifestation intervient au lendemain de deux agressions de policiers. L'une, dans la nuit du 31 décembre, à Champigny-sur-Marne, lors de laquelle deux policiers ont été agressés, dont une policière frappée au sol par un groupe d'individus. Un policier a également été la cible d'une agression lors du contrôle d'un scooter à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, lundi 1er janvier. 
Le syndicat Alliance demande le rétablissement des peines planchers pour les auteurs d'agressions contre les forces de l'ordre. De son côté, le syndicat SGP-Force ouvrière appelle à des rassemblements le 9 janvier devant les commissariats de France, pour obtenir une "prise de conscience générale".
Agression contre des policiers à Champigny : la réaction de Frédéric Lagache, du syndicat Alliance
Le numéro 2 du syndicat Alliance, Frédéric Lagache, était sur le plateau du 12/13 lundi 2 janvier 2018. Il est revenu sur l'agression dont ont été victimes deux policiers, à Champigny-sur-Marne, dans la nuit du 31 décembre.
Le collectif des "Femmes des forces de l'ordre en colère" appelle aussi à manifester, mardi soir, à 19 heures, au Trocadéro, à Paris.

A lire aussi

Sur le même sujet

IA La chanteuse virtuelle

Les + Lus