Contre les nids-de-poule, un candidat à la mairie de Saint-Maur joue au golf sur les routes en mauvais état

Laurent Dubois, candidat aux municipales à Saint-Maur (Val-de-Marne), a lancé un "nid-de-poule challenge" sur les réseaux sociaux. L’opération invite les habitants à publier des images des routes en mauvais état dans la commune - une situation "dramatique" selon lui.
 
Les nids-de-poule, source de querelle entre les candidats à la mairie de Saint-Maur (illustration).
Les nids-de-poule, source de querelle entre les candidats à la mairie de Saint-Maur (illustration). © PHOTOPQR/LE DAUPHINE
Exercer son swing pour dénoncer le mauvais état des routes, une bonne stratégie de campagne ? A Saint-Maur-des-Fossés, dans le Val-de-Marne, le candidat de « Préservons Saint-Maur » Laurent Dubois (présentée comme une liste « de rassemblement de la droite, du centre et de la société civile ») a en tout cas décidé de lancer un défi insolite sur les réseaux sociaux : un « nid-de-poule challenge ».

Ce conseiller municipal de Saint-Maur – par ailleurs directeur de cabinet de la maire LR de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, selon son compte LinkedIn – se filme en effet en train de viser des nids-de-poule de la commune avec des balles de golf, accompagné de ses colistiers. Une vidéo diffusée sur Twitter et Facebook, censée interpeller sur l'état de la chaussée et dénoncer le manque d'entretien. « Les nids-de-poule à Saint-Maur sont PARTOUT ! On peut même faire un golf sur la voirie. On en rigole mais c'est dramatique et dangereux pour nous tous », alerte ainsi le candidat. Il invite par ailleurs les habitants à participer au « challenge » en envoyant des photos témoignant du mauvais état de la chaussée dans la commune.

Un calendrier décidé selon les « contraintes techniques liées aux conditions météo » d’après la mairie

Outre les conséquences en termes de sécurité et de pollution, Laurent Dubois dénonce également une gestion électoraliste du problème de la part de la majorité actuelle. « C'est dangereux et pollue notre quotidien ! Le maire sortant a décidé de reboucher les trous un mois avant les élections alors que ça fait des années que la voirie est dans un sale état », avance sa liste dans un post Facebook.Contactée par France 3 Paris Île-de-France, la Ville de Saint-Maur, menée par Sylvain Berrios (LR), se défend face aux critiques : « La campagne de nids de poule a débuté et s’achèvera mi-mars comme chaque année à la même période. Elle est réalisée à la sortie de l'hiver, en fonction des contraintes techniques liées aux conditions météo. Il y a à ce jour encore 151 nids non rebouchés sur les près de 400 qui avaient été répertoriés par les services municipaux sur 180 kilomètres de voies. »« Le candidat en question le sait ou devrait le savoir, puisqu'il siège au conseil municipal », poursuit la mairie. La Ville indique d’ailleurs que la municipalité a déjà communiqué sur le sujet par le passé, comme l’an dernier sur les réseaux sociaux.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections sécurité routière société sécurité