Coronavirus : le détenu de la prison de Fresnes contaminé est décédé

Le personnel pénitencier redoute une explosion des cas dans les prions françaises. / © Philippe LOPEZ / AFP
Le personnel pénitencier redoute une explosion des cas dans les prions françaises. / © Philippe LOPEZ / AFP

L'homme de 74 ans, incarcéré à la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne, contaminé par le Covid-19, est mort. Il avait été transféré à l'hôpital. Trois personnels de l'établissement sont également malades, dont deux infirmières et la directrice des ressources humaines.

Par EH/AFP

Le septuagénaire est décédé lundi soir à l'hôpital. "Il était âgé et très vulnérable, avec des problèmes de santé. Il était diabétique", a annoncé la Chancellerie qui a été informée mardi soir de sa mort. Il avait été incarcéré le 8 mars à la prison de Fresnes. "Il a toujours été seul en cellule. Il n'a pas été en contact avec le reste de la population pénale", a assuré à l'AFP le ministère de la Justice.

Cependant, selon une information du Parisien, une centaine de prisonniers seraient confinés à Fresnes, ceux qui ont côtoyé ce malade et les deux infirmières testées positives. Cinq personnes auraient contracté le coronavirus à Fresnes.
 
 

Le confinement général de la population française touche aussi les prisons. Les autorités ont pris une nouvelle série de mesures, afin de limiter la propagation du coronavirus. Les parloirs ont été suspendus pour les familles et proches des détenus, mais les promenades entre les murs ont été maintenues.

Le personnel pénitencier mais aussi les avocats sont inquiets. Ils redoutent une explosion des cas et des débordements dans les prisons françaises surpeuplées. « Si rien n'est fait, la prison de Fresnes va devenir un véritable foyer infectieux. » a  déclaré un syndicaliste FO.

 

Sur le même sujet

Les + Lus