L'Haÿ-les-Roses : la police municipale bientôt équipée de LBD "intelligents"

La police municipale de L'Haÿ les Roses dans le Val de Marne, expérimente des LBD "intelligents". Ils sont censés éviter les tirs non réglementaires.

Dans le boîtier situé sur le lanceur : des capteurs, une alarme et l'enregistrement des tirs.
Dans le boîtier situé sur le lanceur : des capteurs, une alarme et l'enregistrement des tirs. © V.Delahautemaison / France 3 Paris IDF
Ils sont accusés d'avoir provoqué de graves blessures parmi les gilets jaunes et les journalistes qui couvraient les mobilisations, les lanceurs de balles de défense appelés aussi LBD ou plus communément flashballs pourraient-ils être moins dangereux ? 

La police municipale de L'Haÿ les Roses, commune située dans le Val de Marne, expérimente des LBD "intelligents" censés éviter les tirs non règlementaires. Ils sont équipés d'un viseur plus sophistiqué : une alarme s'affiche quand la visée devient dangereuse. Mais le tir n'est à aucun moment empêcher ou bloquer s'il n'est pas réglementaire. Le boîtier est une véritable "boîte noire" des tirs.

Ces lanceurs doivent être expérimentés pendant 6 mois. Les 17 policiers municipaux de la commune sont dejà équipés d'armes de poings et de tasers, alors des élus se demandent si ce nouvel armement est vraiment utile.

>>Le reportage d'Isabelle Dupont et Virginie Delahautemaison
 
De nouveaux lanceurs de balles de défense plus sûrs

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité