Villeneuve-Saint-Georges : nuit tragique dans le quartier inondé

© Alain Jocard/AFP photos
© Alain Jocard/AFP photos

Un homme d'environ 40 ans qui venait de mettre en route son groupe électrogène dans sa maison à Villeneuve-Saint-Georges, cernée par l'eau, est décédé par intoxication au monoxyde de carbone, dégagé par l'appareil. Son épouse, enceinte et également intoxiquée, a perdu son bébé.

Par Christian Meyze

L'accident s'est produit dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 février, dans le quartier le plus inondé de Villeneuve-Saint-Georges, chemin des Pêcheurs, en bordure de l'eau. Du fait de l'inondation et du refroidissement de la température, l'homme a mis en route un groupe électrogène pour produire de l'électricité coupée par les inondations depuis plusieurs jours. Mais il l'a fait à l'intérieur de son domicile fermé, ce qu'il ne faut évidemment jamais faire.

Les gaz d'échappement du groupe ont dégagé du monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore très rapidement mortel.

Des proches sans nouvelles ont appelé les secours, mais l'homme est décédé avant leur arrivée. Son épouse, 41 ans, enceinte, a  elle aussi été intoxiquée. Transportée à l'hôpital, elle est dans un état stable dimanche mais a perdu l'enfant qu'elle portait.

Dès ce matin, le préfet du Val-de-Marne rappelait à tous les habitants, les dangers mortels que représente le monoxyde de carbone et les précautions à prendre pour utiliser tout dispositif qui produit ce gaz : ventilation indispensable, installation des appareils à l'extérieur des bâtiments exclusivement ...

Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus