US Créteil handball – PSG #6: les Parisiens l'emportent largement et restent en tête du classement

Le Paris Saint-Germain s'est imposé 40 à 27 face à l'US Créteil Handball lors d'une rencontre où ils ont montré leur maîtrise tout au long du match. Mais le club du Val-de-Marne pourrait se rattraper la semaine prochaine contre le Cesson Rennes.
Le PSG Handball poursuit sa série de victoires en ligue nationale en l'emportant 40 à 27 face à l'US Créteil.
Le PSG Handball poursuit sa série de victoires en ligue nationale en l'emportant 40 à 27 face à l'US Créteil. © France 3 Paris Ile-de-France
Le score est sans appel : 40 à 27. Le PSG s'est largement imposé face à l'USCHB ce dimanche 29 novembre lors d'un match qui se jouait à huis clos et retransmis en direct sur France 3 Paris Ile-de-France.

D'emblée, les Parisiens se sont imposés. Menant 8 à 3 à la 10e minute, ils ont enfoncé le clou au fur et à mesure du match en marquant 22 buts contre 10 pour l'US Créteil à la fin de la première mi-temps.

"Le travail est plutôt très bien fait. On a beaucoup de matchs en ce moment, ce n'est jamais facile d'enchaîner. On essaie toujours d'être présent d'entrée, surtout mentalement et c'est le cas cet après-midi. Ce n'est jamais évident de jouer ici face à Créteil. Ce soir, ils ont quelques blessés, cela leur pose peut-être plus de difficultés", analysait Luka Karabatic.

Son frère, Nikola, autre star de l'équipe, était absent ce jour en raison d'une blessure datant de fin octobre dernier. Il s'était fait opéré au genou droit en raison de ligaments croisés.  

"Vous ne jouez pas !"

Si le score est cruel, il ne reflète pas le niveau de jeu de l'US Créteil qui a tenté de nombreuses choses face au PSG. L'entraîneur de l'équipe du Val-de-Marne, Pierre Montorier, les ayant vertement sermonnés lors d'un premier temps mort : "Vous ne jouez pas ! Vous faites des petites passes, mais vous ne jouez pas !", s'est-il exclamé.

L'équipe val-de-marnaise a ainsi réussi à stopper l'hémorragie et à marquer des arrêts impressionnants, surtout en deuxième mi-temps.

"On a essayé de bien débuter. On a lâché au début de la deuxième mi-temps, au bout de la 10e minute, après on a pris un gros trou. On essaie de tenir derrière mais c'est compliqué", expliquait à la mi-temps Dylan Soyez, le gardien de l'USCHB.
 

Plus petit budget face au plus important

Jusqu'au bout, les Parisiens auront mis l'équipe adverse sous pression. Mais les jeunes joueurs de l'USCHB n'ont jamais lâché, poursuivant les contacts et montrant des signes encourageants pour leur prochain match au Cesson Rennes la semaine prochaine.

Il faut dire que les chances du l'US Créteil étaient minces. Le plus petit budget du championnat faisait face au plus important ! En 10 ans, le club est descendu trois fois en deuxième division pour remonter à chaque fois. "L'année dernière, on s'est maintenu par chance. Je l'ai dit aux joueurs, je l'ai répété, donc à nous d'en profiter", raconte Pierre Montorier. Le titre de champion de France, acquis en 1989, paraît donc bien loin.

Le PSG a, lui, vu sa trajectoire bien changer aussi, mais dans l'autre sens. Depuis l'arrivée du Qatar en 2012, le PSG a ainsi conquis 7 titres de champion de France et son dernier revers en championnat remonte à … mai 2019. Comme l'équipe sœur de football, la seule compétition qui leur échappe encore et toujours est la Ligue des champions.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball psg handball sport