Val-de-Marne : nouvelle tête de liste à gauche

Mis en examen, Patrick Sève, maire PS de l'Haÿ-les-Roses, a été écarté de la tête de la liste d'union de la gauche.

video title

Sénatoriales/Val-de-Marne : nouvelle tête de liste

Patrick Sève ne conduira pas la liste d'union de la gauche pour les sénatoriales dans le Val de Marne : le maire PS de l'Haÿ-les-Roses a été mis en examen il y a une semaine pour une affaire de marchés publics. A 10 jours du scrutin le PS n'a voulu prendre aucun risques.

Luc Carvounas, patron de la fédération socialiste du département,  sera le chef de file de la gauche pour les élections sénatoriales dans le Val-de-Marne, suite à la mise en examen de Patrick Sève dans une affaire de marchés publics de la ville de l'Haÿ-les-Roses.

Patrick Sève, maire (PS) de L'Haÿ-les-Roses mis en examen dans une enquête sur
les marchés publics de sa ville, a été écarté de la tête de la liste d'union de la gauche qu'il devait conduire dans le Val-de-Marne aux élections sénatoriales, a annoncé le PS mardi.
Il sera remplacé par Luc Carvounas, patron de la fédération socialiste du département et directeur de campagne de Manuel Valls pour la primaire du PS, selon un communiqué de la fédération socialiste du Val-de-Marne.


Les socialistes "ont à présent à coeur de permettre (...) à Patrick Sève d'organiser
sereinement sa défense"
, est-il indiqué.


Patrick Sève, qui avait été désigné pour conduire une liste d'union (PS, PCF, EELV, PRG, Gauche citoyenne) au scrutin du 25 septembre, a été mis en examen la semaine dernière pour octroi d'avantages injustifiés dans le cadre d'une enquête sur les marchés publics, qui vaut également à un cadre de la mairie et à deux gérants d'entreprises d'être poursuivis.


 "Les socialistes val-de-marnais s'interrogent (...) sur la proximité de l'audition
par la justice du maire de L'Haÿ-les-Roses avec la date des prochaines élections
sénatoriales"
, a souligné le PS dans son communiqué, évoquant une "troublante coïncidence".

Regardez ci-contre le reportage de Daïc Audouit, Abdel Joudi et Jean-Yves Blanc