• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Val-de-Marne : alerte à la sécheresse

Des mesures de restriction d'eau sont mises en place dans l'est du Val-de-Marne. / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Des mesures de restriction d'eau sont mises en place dans l'est du Val-de-Marne. / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Face au faible débit de la rivière Réveillon, l'alerte jaune sécheresse a été déclenchée par un arrêté préfectoral, publié lundi 15 juillet, pour 16 villes du Val-de-Marne. Des restrictions d'eau sont à prévoir dans cette zone. 

Par SMl

Impossible désormais de remplir sa piscine, laver sa voiture, arroser sa pelouse ou son jardin pour les habitants de seize communes du Val-de-Marne. Même son de cloche pour les municipalités, désormais interdites de laver les trottoirs, d'arroser les espaces verts publics, ou encore d'alimenter les fontaines. Quant aux agriculteurs, il leur est recommandé d'être particulièrement attentifs à leur consommation d'eau. 
 

Préserver la rivière et les nappes souterraines 

Pour cause, la partie est du département, où coule le Réveillon, un affluent de l'Yerres, a été placée en alerte jaune sécheresse par la préfecture depuis le 15 juillet, soit un niveau d'alerte de deux sur une échelle de quatre. Cela devrait permettre de préserver la rivière et les nappes d'eau souterraines avec lesquelles elle communique. L'alerte a été donnée alors que le débit du cours d'eau ne dépassait pas 0.019m3/s, le seuil critique de déclenchement étant de 0.021m3/s. Aucune pluie n'étant prévue d'ici quinze jours, la situation est d'autant plus critique.
 
Carte départementale des arrêtés au 16/07/2019. L'alerte jaune a été déclenchée pour l'est du Val-de-Marne. / © Propluvia
Carte départementale des arrêtés au 16/07/2019. L'alerte jaune a été déclenchée pour l'est du Val-de-Marne. / © Propluvia

Une amende de 1500 à 3000 euros 

Boissy-St-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Le Plessis-Trevise, La Queue-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes et Villeneuve-Saint-Georges sont concernées par cet arrêté préfectoral. "Sur ces communes, chacun est par ailleurs encouragé à réduire volontairement ses consommations en eau non indispensables à ses activités", encourage le site de la préfecture. En cas de non respect de l'arrêté, les auteurs de gabegie d'eau risquent une amende de 1500 euros, voire 3000 euros en cas de récidive. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

piquet de grève Alfortville

Les + Lus