• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Val-de-Marne – Villeneuve-le-Roi teste un radar antibruit

Le radar antibruit a été conçu par l'association Bruitparif dont le maire de Villeneuve-le-Roi est aussi le président. / © France 3 Paris - Île-de-France
Le radar antibruit a été conçu par l'association Bruitparif dont le maire de Villeneuve-le-Roi est aussi le président. / © France 3 Paris - Île-de-France

Le maire de Villeneuve-le-Roi dans le Val de Marne équipe sa commune d'un radar antibruit. Un dispositif qui pourrait permettre de mettre fin aux rodéos sauvages. Une première en France.

Par Isabelle Dupont avec MT

Accroché en haut d'un poteau, un radar très particulier. Quatre micros sont capables de capter les sons tout autour et d'en mesurer l'intensité. L'appareil a été mis au point par l'Observatoire du bruit et a été baptisé Méduse.
Installé sur une place de Villeneuve-le-Roi, ce capteur sonore sera bientôt raccordé aux caméras et au centre de vidéosurveillance. Il permettra alors d'identifier les véhicules trop bruyants.
"Aujourd'hui, on dispose les caméras nécessaires sur la ville pour pouvoir faire de la surveillance et de la protection. Mais on ne peut pas lier le système de détection de bruit. Le but c'est de pouvoir relier les deux pour capter le bruit et faire une photo du véhicule causant la gêne sonore", explique Sébastien Pernot, chef de service de la police municipale.
Val-de-Marne – Villeneuve-le-Roi teste un radar antibruit

 

Pas de verbalisation pour l'instant

Un radar identique fonctionne depuis peu à Saint-Forget dans les Yvelines pour mesurer en particulier les nuisances sonores des motos. Dans un cas comme dans l'autre, ce dispositif est encore expérimental. La technique est au point mais la loi ne permet pas pour l'instant de verbaliser.

"Maintenant manque un élément, c'est le dispositif législatif et réglementaire. Cela permettrait de mettre des barèmes d'amendes, savoir à quel niveau on verbalise, mettre tout un dispositif qui serait de nature à mettre un frein aux comportements déviants sur la voie publique qui sont de nature à nuire à la santé", affirme Didier Gonzales, maire (LR) de Villeneuve-le-Roi.


Stress, troubles du sommeil, maladies cardio-vasculaires sont les conséquences des nuisances sonores identifiées par l'Organisation mondiale de la santé. 44% des Franciliens sont exposés à l'excès de bruit provenant principalement du trafic routier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Val-de-Marne – Villeneuve-le-Roi teste un radar antibruit

Les + Lus