Vaste escroquerie au code de la route : de la prison ferme requise à Créteil

© L'INDEPENDANT
© L'INDEPENDANT

Plusieurs membres d'une même famille se sont vu réquérir jusqu'à deux ans de prison ferme pour avoir organisé un système de fraude électronique au passage du code de la route. Les candidats déboursaient 2.000 à 2.500 euros pour avoir connaissance des bonnes réponses lors de l'examen.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

La famille était soupçonnée d'avoir mis en place dans ses auto-écoles un système de fraude électronique à l'examen du code de la route... Jusqu'à deux ans de prison ferme ont été requis lundi devant le tribunal correctionnel de Créteil, dans le Val-de-Marne.

Lors du procès, les rouages de cette tricherie, qui a profité à plus de 300 personnes, ont été mis au jour. Les candidats déboursaient 2.000 à 2.500 euros, soit cinq à six fois le prix de l'inscription à l'examen. Ils se voyaient alors remettre un boîtier vibrant, qui leur indiquait les bonnes réponses en temps réel. L'ensemble du dispositif étant piloté depuis l'extérieur par un complice, qui écoutait les questions via le téléphone d'un candidat.

Tricherie en famille

La tricherie s'organisait en famille, dans quatre auto-écoles du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne, gérées par un ancien instructeur d'auto-école de 75 ans et sa femme de 69 ans, leur fille de 42 ans et son mari, un inspecteur du permis de conduire de 47 ans. Selon l'enquête, ils s'appuyaient également sur la complicité d'un cinquième prévenu actuellement au Maroc.

Le tribunal doit rendre son jugement le 27 mars prochain.

Sur le même sujet

Des dizaines de gares du nord de l'Ile-de-France affectées par une grève du nettoyage

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne