• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Suite à un accident sur un passage à niveau entre Meulan et Juziers, le trafic est très perturbé sur la ligne J

Un automobiliste meurt percuté par un train à un passage à niveau (image d'illustration)
Un automobiliste meurt percuté par un train à un passage à niveau (image d'illustration)

Un automobiliste de 60 ans a été tué lundi matin après avoir été percuté par un train alors qu'il traversait un passage à niveau entre entre Meulan et Juziers dans les Yvelines, a-t-on appris de sources concordantes.
 

Par France 3 IDF avec AFP

Ce lundi matin vers 7h45, un sexagénaire, en camionnette, qui suivait un bus a voulu traverser un passage à niveau situé non loin de la gare d'Hardricourt, a été percuté par un train de banlieue, a expliqué une source policière. L'homme est décédé sur place, malgré les soins prodigués par les pompiers.


La victime résidait à Mézy-sur-Seine


Le train, un transilien de la ligne J qui dessert l'ouest de l'Ile-de-France roulait à ce moment là en direction de Paris. Le transilien est resté à l'arrêt environ deux heures avant d'être autorisé à se rendre en gare de Meulan-Hardricourt pour déposer ses quelque 170 passagers, dont aucun n'a été blessé, a précisé à l'AFP un porte-parole de la SNCF. Ceux-ci ont ensuite été pris en charge par des bus.
 

Reprise progressive du trafic à partir de 17 heures

    
Le trafic sur la ligne est perturbé sur le tronçon Conflans-Sainte-Honorine/Mantes-la-Jolie depuis le début de la journée mais devrait reprendre progressivement vers 17h, selon la SNCF.  Les premiers trains, à partir, sont 15h21 au départ de Mantes et au départ de Paris-Saint-Lazare, le 14h43.

Le passage à niveau concerné est "automatisé depuis plusieurs dizaines d'années et pas particulièrement accidentogène", a précisé à l'AFP Jean Mallet, le maire de Mézy-sur-Seine, commune où résidait la victime. Selon le maire, la camionnette de la victime est restée coincée entre les barrières et son conducteur en est sorti mais n'a pas eu le temps de se déporter avant l'arrivée du train.  
 

Sur le même sujet

Le succès des cahiers de doléances à Ivry sur Seine

Les + Lus