• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le corps d’une policière des Yvelines retrouvée sans vie, après un probable suicide

Une fonctionnaire du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, a été retrouvée morte dans son véhicule, dans la nuit de samedi à dimanche (illustration). / © CLJ
Une fonctionnaire du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, a été retrouvée morte dans son véhicule, dans la nuit de samedi à dimanche (illustration). / © CLJ

La policière, membre du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, se serait donnée la mort cette nuit dans son véhicule, en Eure-et-Loir. Une lettre expliquant son geste a été retrouvée à proximité du corps.

Par PDB/AFP

Le corps de la policière a été retrouvé sans vie dimanche vers 2 heures du matin, dans son véhicule, garé à Guainville en Eure-et-Loir. Une fonctionnaire membre du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Probablement un suicide : âgée de 37 ans, la femme se serait donnée la mort avec son arme de service dans sa propre voiture, stationnée dans un champ en pleine campagne. Les policiers ont par ailleurs découvert une lettre à proximité du corps, visiblement laissée par la victime pour expliquer son geste.

Deux suicides en moins d’un mois pour la police des Yvelines ?

Si l’hypothèse favorisée pour expliquer la mort est confirmée, il s’agirait du second suicide d’un fonctionnaire de police en à peine un mois dans les Yvelines. Le 15 mars dernier à Nézel, un autre policier se donnait en effet la mort à son domicile.

L’enquête a été prise en charge par les gendarmes de la brigade d’Anet, en Eure-et-Loir.

 

Sur le même sujet

maitrise

Les + Lus