Echauffourées et nuit agitée à Trappes (78)

La situation était tendue vendredi soir, 19 juillet à Trappes (Yvelines) 200 à 400 personnes "hostiles" se sont rassemblées devant le commissariat et aux alentours, munies, pour certaines, de pierres.

© France 3 Ile-de-France
Une dizaine de fourgons de CRS ont été déployés pour protéger le bâtiment alors qu'un hélicoptère survolait la ville où étaient déployés de nombreux autres policiers et où un abri bus a été saccagé.

Le calme est revenu après 01H00 du matin, samedi 20 juillet, à la suite de prières spécifiques au mois de jeûne du  ramadan qui était à son dixième jour vendredi. Quelques feux d'artifice ont été tirés. Un jeune garçon a été blessé par un tir de flash-ball et transporté à l'hôpital, selon un médecin sur place.
Des pneus ont été incendiés près de l'hôpital.
durée de la vidéo: 01 min 27
Nuit agitée à Trappes (78)


Ces manifestations d'hostilité faisaient suite à l'interpellation jeudi 18 juillet, d'un homme qui s'était opposé au contrôle par la police de son épouse portant un voile intégral. Le mari mécontent aurait  assené des coups à un policier. Ce qui lui a valu d'être interpellé puis placé sous mandat de dépôt. 
D'où, semble-t-il, Le rassemblement "violent" qui s'est formé aux environs de 20H30 vendredi soir.Quelques images d'hier soir à TrappesVoir aussi ces images qui circulent sur le web:

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société