• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

François-Xavier Bellamy, élu versaillais et futur tête de liste LR aux Européennes

François-Xavier Bellamy, élu à Versailles et tête de liste LR aux élections européennes de mai 2019. / © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
François-Xavier Bellamy, élu à Versailles et tête de liste LR aux élections européennes de mai 2019. / © Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Philosophe et adjoint au maire à Versailles, François-Xavier Bellamy va prendre la tête de la liste Les Républicains aux prochaines élections européennes. On vous résume le parcours de cet élu classé conservateur, contesté dans les rangs du parti.
 

Par PDB

Choisi par Laurent Wauquiez, mais contesté au sein du parti (et ce, même par un certain Christian Estrosi). François-Xavier Bellamy sera, à 33 ans, la tête de liste pour Les Républicains aux élections européennes de mai prochain. Mais qui est ce philosophe, classé conservateur ?

Fils d’une mère au foyer et d’un professeur de français, ce Versaillais de naissance a grandi dans une famille de quatre enfants. Eduqué dans une école catholique privée à Sainte-Marie des Bourdonnais, il passe de nombreuses années dans les rangs des scouts.
 

Un Francilien passé par Henri-IV et normale sup’

Suit un long parcours scolaire et universitaire : prépa parisienne à Henri-IV, normale sup’… Il obtient une agrégation de philosophie à la Sorbonne, et devient professeur au lycée Sainte-Geneviève et au lycée Notre-Dame du Grandchamp à Versailles. Il enseigne par la suite dans le public, au lycée Auguste-Renoir à Asnières, au lycée Louis-Bascan à Rambouillet et au lycée hôtelier de Guyancourt, avant de retourner dans la capitale, au lycée Blomet en 2011.

Catholique, François-Xavier Bellamy met en avant sa foi, transmise par sa famille. Il est même, comme l’expliquent nos confrères du JDD, l’invité régulier de l'Université d'été de Renaissance catholique ; une structure qui revendique sur son site « la défense de l'identité chrétienne de la France contre l'utopie mondialiste et l'islamisme militant ».
 

Elu à Versailles en 2008

Pour ce qui est de la politique, l’homme se lance – alors âgé de 21 ans – à l’époque de la présidence de Nicolas Sarkozy en 2006. Plume du ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres dans un premier temps, il travaille pour différents ministères, à la Justice puis au secrétariat d'Etat à la Prospective et au Développement de l'économie numérique.

Il est ensuite, en 2008, élu à Versailles, devenant ainsi adjoint au maire François de Mazières (DVD), délégué à la Jeunesse et à l'Enseignement supérieur. C’est sa première expérience d’homme politique locale. Il échouera, investi à Versailles par LR, aux dernières élections législatives, dans une circonscription pourtant à droite depuis plus de 50 ans.
 

Anti-mariage pour tous, anti-avortement et anti-PMA

Anti-mariage pour tous, anti-avortement et opposé à la PMA pour les couples de femmes, il crée fin 2017 « Unis pour servir », son propre mouvement. Critique de la présidence Macron, il n’a par ailleurs jamais été encarté ni chez l’UMP, ni chez Les Républicains.

Si François-Xavier Bellamy explique avoir voté « non » au référendum sur la Constitution européenne en 2005, il devrait menait aux prochaines élections européennes - comme il l'explique au Figaro - l’idée d’une UE et d’une « construction européenne au service des peuples ».

Sur le même sujet

Seine-et-Marne – Les premières vendanges montrent des raisins marqués par les aléas climatiques

Les + Lus