INSOLITE. Et si vous donniez votre sapin de Noël... aux animaux du zoo de Thoiry

Au parc animalier de Thoiry dans les Yvelines, une soixantaine d'enclos sera bientôt décorée de sapins de Noël. Histoire de casser la routine et égayer le quotidien des animaux. Et cela, grâce à une collecte organisée à Chambourcy, une ville voisine.

Les lémuriens, félins et autres éléphants vont bientôt avoir du nouveau dans leur enclos au zoo de Thoiry. À partir du 17 janvier prochain, près d'une centaine de sapins sera réceptionnée par le parc animalier. "Cela créera une attraction pour eux, de nouvelles odeurs à découvrir", indique Baptiste Peytoureau, responsable adjoint du service pédagogique du zoo.

"C'est ce que l'on appelle l'enrichissement. Il s'agit de casser la routine des animaux pour éviter qu'ils ne s'ennuient. On essaie donc de créer des attractions olfactives ou de mettre des objets avec lesquels ils s'amusent dans les enclos", poursuit-il. À la manière d'un jeu d'éveil, les animaux peuvent sentir, manger les branches des sapins. "Cela fonctionne pour la plupart des espèces. Certaines sont attirées par les fortes odeurs des épicéas comme les suricates. D'autres les mangent en guise de friandise comme les éléphants."

Collecte des sapins de Noël à Chambourcy

Cette année, le parc organise pour la première fois une collecte avec la ville voisine de Chambourcy. "Depuis le lendemain de Noël, les habitants viennent déposer leur sapin dans différents points de collecte", explique Ludivine Lebrun, responsable voirie réseaux divers pour la Ville de Chambourcy. 

"C'est une façon de montrer que les sapins peuvent être recyclés. Il est important de faire passer un message écologique pour les plus jeunes. D'autant plus que cela les sensibilise aussi à la préservation des espèces", insiste le responsable adjoint du service pédagogique du zoo.

Un enjeu écologique 

Pour la ville de Chamboucy, il y a également "un véritable enjeu en termes de développement durable. L'idée est de montrer qu'au lieu de jeter son sapin sur le pas de la porte, on peut lui apporter un deuxième vie", affirme Ludivine Lebrun.

Pour les animaux du zoo, pas besoin de guirlandes et de boules de Noël ! "Les décorations doivent être enlevées car elles peuvent être dangereuses pour eux. Par exemple, la fausse neige peut être toxique pour certaines espèces", explique Baptiste Peytoureau. Pour chaque enclos, des vérifications seront faites par les vétérinaires du zoo avant d'y installer les sapins. Ils seront décorés "de fruits et légumes", précise celui qui est également en charge du service Aventure Nature".

Sur la question du recyclage des sapins, la ville de Chambourct espère faire "passer un message" à travers cette initiative. "C'est un petit geste à la base, mais il faut montrer que celui-ci plus un autre, plus un autre, peuvent mener à des actes qui font du bien à la planète", conclut Ludivine Lebrun.