Cet article date de plus de 4 ans

Avec le jumping, Versailles veut être une vitrine de l'équitation pour les J.O 2024

Les meilleurs cavaliers du monde se retrouvent  pour tout le week-end, dans la cour de la Grande Ecurie du roi à Versailles pour la toute nouvelle épreuve internationale de la saison de saut d'obstacles, le Jumping International de Versailles.
© Antoine Marguet/AFP Photos
Nouvelle étape, qui se veut prestigieuse, dans le parcours international de saut d'obstacles, le concours s’installera dans la cour de la Grande Écurie du roi, édifiée par Jules Hardouin-Mansart en face du château de Versailles.

Ce chef-d’œuvre de l’architecture française du XVIIe siècle abritait les chevaux du roi, ses carrosses et tous les corps de métier liés à l’excellence équestre. La Grande Écurie a accueilli notamment l’Académie royale qui, pendant près d’un siècle et demi fut le conservatoire de l’Art équestre français. Elle est aussi l’écrin de la Galerie des carrosses.

Ce tout nouveau rendez-vous n'est pas né par hasard. Versailles l'a construit patiemment et met maintenant tout son prestige, son patrimoine architectural et sa symbolique dans la balance pour être, en 2024, le site incontournable qui accueillera l'équitation des Jeux Olympiques.
durée de la vidéo: 02 min 18
Versailles vitrine des J.O 2024 pour l'équitation ©France 3 Paris


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport équitation cheval