Le PSG envisagerait d'implanter son futur stade à Montigny-le-Bretonneux

Alors que la mairie de Paris est opposée à la vente du Parc des Princes au PSG, le club parisien réfléchirait à de nouvelles options. Parmi lesquelles l'implantation d'un stade dans l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Le maire de Montigny-le-Bretonneux (Yvelines) Lorrain Merckaert a confirmé que sa ville était une solution étudiée par le Paris Saint-Germain pour y établir son futur stade, confirmant des informations de L'Equipe.

"L'option d'un site à proximité de l'Ile de loisirs (un parc aquatique, ndlr) et du Vélodrome National est en effet une piste qui est étudiée avec sérieux et de manière collaborative avec les équipes du PSG, de l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et les partenaires depuis un an", a précisé vendredi l'élu divers droite dans un communiqué. 

L'épineux cas du Parc des Princes 

Alors que le PSG a renoncé à se porter candidat au rachat du Stade de France, le président du club Nasser al-Khelaïfi a évoqué dans un entretien accordé au quotidien L'Équipe, "trois ou quatre solutions" pour la future enceinte du PSG.

Parmi ces solutions figure l'achat du Parc des Princes. Le PSG, engagé jusqu'à fin 2043 dans un bail emphytéotique de trente ans avec la mairie, propriétaire, considère l'acquisition du stade indispensable pour mener à bien son projet d'agrandissement à 60.000 places - contre environ 48.000 places actuellement. Une option refusée par la mairie de Paris, pour l'heure.