CARTE. Agriculteurs en colère : "L’agriculture est en train de subir ce qui s’est passé pour la sidérurgie et le textile en France. Les agriculteurs sont en train de s’éteindre tout doucement. Sans cris et dans la douleur"

Une première action en Ile-de-France a eu lieu ce mercredi matin à Houdan dans les Yvelines. Une mobilisation symbolique qui n'a pas entraîné de blocage de routes. Retrouvez sur notre carte les manifestations prévues dès demain jeudi, notamment une opération escargot à Méré dans les Yvelines.

Une vingtaine de tracteurs sont rassemblés ce mercredi matin à Houdan dans les Yvelines. Une action symbolique d'empaillage de radars pour dénoncer la mauvaise santé de l'agriculture.

"L’agriculture est en train de subir ce qui s’est passé pour la sidérurgie et le textile en France. Les agriculteurs sont en train de s’éteindre tout doucement. Sans cris et dans la douleur", explique François Lecoq, agriculteur à Gambais dans les Yvelines et administrateur de la FDSEA Île-de-France.

Murs de paille sur des radars

Des murs de paille ont été installés devant des radars fixes de la N12. "On les maintiendra jusqu’au Salon de l’agriculture", précise François Lecoq. "L’idée, ce n’est pas d'embêter les gens qui vont au travail, on est solidaire avec la population, on sait que dans chaque profession, il est compliqué aujourd’hui de gagner sa vie."

Des agriculteurs français manifestent depuis quelques jours leur mécontentement, notamment par des blocages de route, pour réclamer des mesures allant de la simplification administrative à des indemnisations plus rapides en cas de calamités.

Parmi les multiples revendications entendues sur le terrain : des simplifications administratives, pas de nouvelle interdiction de pesticides, arrêter d'augmenter le prix du gazole pour les tracteurs, être indemnisé plus vite après des calamités, ou encore la pleine application de la loi censée obliger les industriels et les grandes surfaces à mieux payer les agriculteurs.

"Alerter avant de bloquer"

Retrouvez sur cette carte les différentes mobilisations à venir annoncées par la FDSEA Ile-de-France.


Des actions en Île-de-France commenceront jeudi, mais sans blocage complet, affirme de son côté, Cyrille Milard, président de la FDSEA de la Seine-et-Marne, invité de France Bleu Paris ce mercredi matin. 

Jeudi 25 janvier :

  • Dans les Yvelines, opération escargot dès 6h de la gare de Méré jusqu’à Rocquencourt.  
    A 16h30, une action, des feux et des banderolles, est prévue à Hardicourt sur le pont de l'A13
    A 17h, une action est prévue à Vigny, au nord du département. 
    A 17h30, le rendez-vous est fixé à Aulnay-sur-Mauldre.  
  • En Essonne, un barrage filtrant est prévu à 9 h45 sur la RN20 au niveau d'Etréchy.
  • En Seine-et-Marne, De 15h à 20h, rassemblement des agriculteurs au rond-point de l'Europe, à Melun.  A 16 heures, les tracteurs convergeront vers Provins. 

Vendredi 26 janvier :

  • En Essonne, dès 5h15, les tracteurs seront présents à Orsay sur la D128. 

"Pour l’instant, la stratégie, c’est d’alerter, de montrer que la colère est là, qu’il est temps que ça change, que le mépris du gouvernement envers notre profession il faut que ça s’arrête, parce qu’on les alerte depuis trop longtemps sur ce qui ne va pas", explique Cyrille Milard. Aujourd’hui, on veut plutôt faire de la communication". Mais il prévient : "Si dans 10 jours le gouvernement ne nous a pas donné des réponses claires, précises, et pas des paroles en l’air, comme il nous fait depuis deux ans, on bloquera toute l’Ile-de-France".

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité