Poissy : une seconde journée sans camions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Blacher .

Les poids lourds ne sont pas les bienvenus à Poissy ce jeudi. Pour la deuxième fois, la ville a mis en place des barrages filtrants aux entrées de la ville. Objectif : dissuader les conducteurs d'utiliser les villes comme raccourci entre les autoroutes A13 et A15.

Des barrages filtrants aux trois entrées de la ville, des policiers municipaux, des élus et des bénévoles en nombre pour effectuer des contrôles et faire de la sensibilisation. A Poissy, la guerre aux poids-lourds est déclarée  Pour la seconde fois en cinq mois, la municipalité a décidé de bannir les camions de son centre-ville ce jeudi. Une municipalité excédée par les nuisances engendrées par ces véhicules en transit. "Trop de camions traversent la cité Saint-Louis sans s'y arrêter. Poissy n'est pas une zone de transit", pouvait-on lire sur le site de la mairie. 
 
Cette opération est identique à celle menée le 31 mai dernier. Ce jour-là, la circulation sur les routes départementales avait été interdite, par arrêté municipal exceptionnel, aux plus de 3,5 tonnes. Avec au final un constat : sur 275 poids lourds contrôlés, 194 étaient en transit. 
 
D'après le maire LR Karl Olive, le nombre de camions qui traversent le centre-ville oscille entre 25 000 et 40 000 par jour selon les endroits car Poissy serait devenue un raccourci pour les camions qui circulent entre les autoroutes A 13 et A 15. Malgré des opérations de contrôle très fréquentes et des amendes allant de 35 à 1 500 euros. "Nous nous devons d'agir car la situation, déjà difficile, sera intenable si on ne fait rien : d'ici à 2025, le trafic devrait augmenter de 30% selon des études du conseil départemental."
Ce jeudi, les barrages filtrants sont restés en place pendant deux heures. Sur les 250 véhicules de plus de 3,5 t contrôlés, 145 étaient en transit.
 
La mairie prévoit de renouveler cette initiative régulièrement. Et prévoit de sensibiliser le conseil départemental pour qu’à terme Poissy devienne une ville sans poids lourds de plus de 19 tonnes en transit. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité