SERIE. Laponie : visite au Père Noël et chiens de traîneaux pour des enfants malades

Le village du Père Noël, en Laponie finlandaise. / © France 3 Paris IDF/T. Watine
Le village du Père Noël, en Laponie finlandaise. / © France 3 Paris IDF/T. Watine

35 enfants hospitalisés, la plupart en Île-de-France, sont partis en Laponie avec l'association Louis-Carlesimo pour tenter d'oublier leur maladie. Après trois heures de vol depuis Orly, ils ont atterri à Rovaniemi. C'est là que vit le Père Noël !

Par France 3 Paris IDF/TW et ET

Après trois heures de voyage en avion, les 35 enfants pris en charge par l'association Louis-Carlesimo atterrissent à Rovaniemi, en Finlande, sur les terres du Père Noël. Dans cette ville de Laponie, il ne fait pas particulièrement froid ce jour de décembre : zéro degré, mais le paysage est bien enneigé.

Le village du Père Noël

Pour ces enfants malades, hospitalisés pour la plupart en Île-de-France, c'est l'heure de rencontrer l'homme en rouge et à la barbe blanche, dans son village très commercial. Parmi les milliers de touristes du monde entier, nos petits Franciliens s'apprêtent à découvrir l'antre duPère Noël. Après une longue attente, c'est l'heure de la photo.
Le lendemain, à Ivalo, au nord du cercle polaire, la combinaison grand froid est indispensable. Dans ce climat hostile, loin de l'hôpital Assia oublie son diabète, Kenza ses brûlures, Amos la maladie génétique qui le prive progressivement de la vue.

Tumeur, leucémie, douleurs s'estompent

Dans ce paysage enneigé, la petite troupe traverse le fleuve Ivalo, gelé sur 40 cm, pour voir des chiens de traîneaux. Tout excités car ils partent en randonnée. Un dépaysement total, à 14h30, lorsque le soleil se couche. Dans cette nuit polaire, tumeur, leucémie, ou douleurs s'estompent. La sérénité gagne du terrain.

Demain, le rêve continue. Leur traîneaux seront tirés par des rennes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus