Un bus ambulant de vaccination inauguré dans les Yvelines

Ce vendredi, le département des Yvelines inaugure un dispositif de bus itinérant de vaccination. Cette initiative a déjà vu le jour dans plusieurs départements de la région Île-de-France. 

Dose de vaccin Pfizer
Dose de vaccin Pfizer © THOMAS COEX / AFP

L’Agence régionale de santé d’Île-de-France et le département des Yvelines ont inauguré ce vendredi matin le VaccYBus. Un bus itinérant de vaccination qui a démarré sa tournée la veille. Le département indique que l’objectif de ce dispositif est de "venir à la rencontre des personnes isolées de plus de 75 ans". L’ARS précise à ce propos qu’il s’agit "d’aller vers les communes des intercommunalités ne bénéficiant pas d’un centre de vaccination à proximité"

Le processus vaccinal aura lieu en plusieurs étapes conformes à celles observées au sein des centres de vaccination. Les patients passeront d’abord par une consultation pré-vaccinale avant de recevoir une dose du vaccin Pfizer stockée directement dans un frigo à l’intérieur du bus. Ils devront ensuite observer une période d’attente avant de quitter la zone pour prévenir de la possibilité d’effets secondaires immédiats. 

Emmanuel Souriau, directeur de l’autonomie pour le Conseil départemental des Yvelines, souligne que la politique d’accompagnement du département en termes de vaccination inclut aussi une présence médicale pour vacciner dans les résidences autonomie ainsi que la mise en place prochainement de personnels aptes à vacciner dans les foyers pour personnes à mobilité réduite. Enfin, le département assure également un accompagnement technologique afin de faciliter la prise de rendez-vous en ligne pour les personnes de plus de 75 ans.

 

Des dispositifs similaires dans d’autres départements 


Le département des Yvelines n’est pas le seul à avoir mis en place un bus itinérant afin d’aider à l’accélération de la vaccination. En effet, la Seine-Saint-Denis a démarré il y a peu les tournées de son « vaccibus » et compte doubler le nombre de doses du vaccin Pfizer administrées via le bus en avril. Dans le Val-d'Oise, le véhicule est utilisé pour acheminer les personnes âgées ou à mobilité réduite non-véhiculées vers le centre de vaccination le plus proche.          

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 vaccins - covid-19