Cet article date de plus de 6 ans

Versailles renonce à sa brigade de police à cheval pour faire des économies

Avec la baisse des dotations de l'état, les municipalités font des économies. C'est aujourd'hui le cas à Versailles dans les Yvelines. La ville Royale a décidé de supprimer sa brigade à cheval qui faisait pourtant l'unanimité, mais que l'on considère aujourd'hui comme un luxe trop coûteux. 
Les Versaillais ne verront plus leurs policiers municipaux à cheval. La ville a décidé de supprimer les trois "chevaux policiers" de la brigade équestre, et de récupérer les 40 000 euros annuels que représente le fonctionnement de la brigade. Trop cher ! Les trois chevaux seront vendus. L'économie générée sera réaffectée à des caméras de surveillance. Car la ville ne diminuera pas son budget "sécurité" pour autant. Reportage Antoine Marguet et Jean-Yves Blanc 
durée de la vidéo: 02 min 15
Versailles renonce à sa police à cheval

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité économie