Yvelines : le glamping pour “découvrir un peu la joie du camping” sans ses inconvénients

Ce camping propose plusieurs solutions d'hébergement, de l'emplacement de tente au chalet équipé. / © France 3 Paris Île-de-France
Ce camping propose plusieurs solutions d'hébergement, de l'emplacement de tente au chalet équipé. / © France 3 Paris Île-de-France

Le glamping, soit camping glamour, se développe en région parisienne. Cette alternative à la tente séduit des clients désireux de connaître les joies du plein air sans sacrifier le confort, et qui sont prêts à y mettre le prix. 
 

Par ML

Un camping nature, juste ce qu'il faut. En plein coeur de la forêt de Rambouillet (Yvelines), à 40 min en train de Paris, un établissement un peu particulier affiche complet chaque semaine. La clientèle du glamping (contraction entre glamour et camping), notamment hollandaise, vient se mettre au vert : de l'espace (12 hectares), des sentiers, une piscine naturelle... "La forêt, c’est parfait et reposant, témoigne un vacancier. En plus, cette piscine écologique sans chlore, c’est exactement ce qu’on recherchait. » 
 

Pas question toutefois pour ses adeptes d'abandonner les joies du confort moderne. A côté des 70 emplacements pour tentes et camping-cars, le gérant propose une cinquantaine de chalets en bois. Oubliez les blocs sanitaires et les longs trajets pour laver ses couverts : ici les chalets ont leur propre salle de bain, avec évier et cabine de douche.
 

"Le confort et le calme"
 

« L’idée c’est de venir découvrir un peu la joie du camping, en retrouvant quand même certains codes qu’on a l’habitude d’avoir chez soi », convient Pierre Bonnet, directeur du Camping Huttopia Rambouillet. La formule a l'avantage d'attirer une clientèle plus aisée, peu portée sur les campings traditionnels mais avide de dépaysement. « Il y a l’ambiance camping familiale, se réjouit une cliente. Sans être bling-bling, du coup, avec le confort et le calme. C’est ce qu’on recherchait, vraiment. »
 


Car le confort a un prix : comptez entre 150 et 200 euros par nuit en pleine saison pour un chalet pouvant accueillir jusqu'à six personnes. Un tarif qui ne semble pas nuire au succès de la formule. En septembre, tous les week-ends sont déjà complets. 
 

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : plus de la moitié des employés de la cathédrale vont être licenciés pour chômage technique

Les + Lus