Les Sables d'Olonne : moins d'oeufs de goélands

La campagne de stérilisation des oeufs de goélands est achevée. Elle a concerné 550 nids dans la cité balnéaire

Le goéland est devenu un fléau aux Sables d'Olonne d'autant qu'il prolifère
Le goéland est devenu un fléau aux Sables d'Olonne d'autant qu'il prolifère
La campagne de stérilisation des oeufs de goélands a eu lieu du 2 mai au 14 juin 2012 aux Sables d’Olonne. Elle permet de couvrir la totalité de la période de ponte. Le procédé consiste à pulvériser un mélange de formol et de paraffine sur les œufs de goélands.
Cette année, 1129 œufs ont été traités. Et si le nombre de nids a augmenté, le nombre d’œufs traités est légèrement en baisse (1357 en 2011).
132 poussins ont également été supprimés ce qui représente presque le double par rapport à l’an dernier.
Aux Sables d'Olonne, le nombre élevé de goélands crée des nuisances pour la population : cris stridents, salissures ou encore dégradations des toitures.
La ville a recours la méthode de stérilisation chaque année depuis 1994 pendant la période de reproduction.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter