Guillaume Garot ministre de l'agroalimentaire

Guillaume Garot ministre de l'agroalimentaire
Guillaume Garot ministre de l'agroalimentaire

Guillaume Garot, le député maire de Laval a été nommé ministre de l'agroalimentaire; lors d'un mini-remaniement ministériel hier soir.

Par Christophe Turgis

Âgé de 46 ans, Guillaume Garot a été nommé par François Hollande au poste de ministre délégué chargé de l'agroalimentaire auprès du ministre de l'Agriculture Stéphane Lefoll. Un secteur qu'il connaît bien comme maire de Laval et surtout comme député de la Mayenne. C'est un fidèle de Ségolène Royale dont il fût le porte parole. Il a rejoint en 2011 l'équipe de François Hollande.

Guillaume Garot, député de la Mayenne avec sa suppléante Sylvie Pichot / © crédit : Aubin Laratte
Guillaume Garot, député de la Mayenne avec sa suppléante Sylvie Pichot / © crédit : Aubin Laratte
Portrait de Guillaume Garot



Plus d'infos sur notre blog 


Bio express

Guillaume Garot a acquis une certaine notoriété en s'imposant en 2007 dans le fief de l'ex-ministre UMP François d'Aubert, devenant ainsi le premier député de gauche élu en Mayenne dans un scrutin majoritaire. Il a ensuite ravi à la droite, un an plus tard, la mairie de Laval.
Très proche collaborateur et porte-parole de Ségolène Royal, il a rejoint en novembre 2011 l'équipe de François Hollande pour la campagne présidentielle en tant que représentant de la candidate malheureuse aux primaires.
Au Parti socialiste, il occupait les fonctions de secrétaire national au commerce et à l'artisanat.

Fils de l'ancien député européen Georges Garot, cousin de l'ex-ministre centriste Pierre Méhaignerie, le nouveau ministre qui a adhéré au PS à l'âge de 19 ans est diplômé de Sciences Po-Paris (1991). Il a occupé le poste de directeur de cabinet
de Daniel Vaillant à la mairie du XVIIIe arrondissement de Paris, et suivi l'élu parisien au ministère de l'Intérieur de 2000 à 2002.
Il rejoint ensuite l'équipe de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris. En 2005, il devient conseiller de Christophe Caresche, adjoint au maire de Paris en charge de la sécurité jusqu'en 2007. En 2006, il s'engage auprès de Ségolène Royal dont il soutient activement la candidature à l'Elysée avant de devenir l'un de ses porte-parole en 2009.

Sur le même sujet

Les + Lus