Loire-Atlantique : un forum européen contre les “Grands Projets Inutiles”

NDDL capitale de la contestation en Juillet 2012
NDDL capitale de la contestation en Juillet 2012

Notre-Dame-des-Landes (44) accueille du 7 au 11 juillet le 2ème Forum des Grands Projets Inutiles Imposés, avec des participants de toute la France et aussi de l'international.

Par Evelyne Jousset

On attend à ce forum à tendance altermondialiste des délégations des pays nordiques, d'Espagne, d'Italie, du Royaume Uni . Tous ont un problème... un grand projet inutile imposé contre lequel ils luttent.

Deux axes de réflexion

- Pourquoi, comment un projet peut-il être déclaré « grand projet inutile imposé » ? Par qui ? Peut-on s'opposer à un projet sans réflexion et propositions alternatives
  - comment mettre en place les rapports de forces qui  permettent de stopper des projets délirants, en imaginant des moyens de répondre différemment aux besoins sociaux du plus grand nombre.

Exemples de projets inutiles imposés, selon les normes des militants organisateurs.
- « Stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs » et des opposantes à celui de Finlande (groupe de femmes).
- La ligne LGV Lyon-Turin des deux côtés de la frontière franco-italienne qui n'est pas acceptée. 
- « CEE bankwatch network » (croate, tchèque, géorgien) qui pose les problèmes financiers et économiques.
- Des militants russes qui  luttent contre la destruction de la forêt de Khimki en Russie et contre Vinci.

Pour les organisateurs de ce Forum, très ambitieux, après Rio + 20,  la défense d’une planète solidaire passe par  Notre-Dame-des-Landes.

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus