Naufragés de Vendée : la Préfecture appelle à la prudence en mer

Port des champs à Bouin en Vendée, c'est là qu'ont été récupérés les 5 plaisanciers naufragés / © Google maps, 2009
Port des champs à Bouin en Vendée, c'est là qu'ont été récupérés les 5 plaisanciers naufragés / © Google maps, 2009

La Préfecture maritime rappelle les consignes de prudence en mer après l'accident de cinq plaisanciers dans la baie de Bourgneuf.

Par LQ

Le lundi 16 juillet, 5 plaisanciers ont été récupérés par les pompiers vendéens devant Port des champs, commune de Bouin, en Vendée.
Ces 5 plaisanciers, 2 couples et une fillette de 9 ans ont passé la nuit sur la coque retournée de leur bateau, une coque open de 5m.
 
L’accident a eu lieu dans la baie de Bourgneuf le dimanche 15 juillet vers 19h30, un bout s’est pris dans l’hélice et la vedette s’est retournée.
Les plaisanciers portaient des vêtements à flottabilité intégrés mais n’avaient plus de moyens de communication. Ils n’ont pas pu prévenir les secours et ont passé la nuit à dériver.

Au petit matin la vedette était à 100 m du rivage, devant port des champs. L’un des naufragés a rejoint la côte à pied et a prévenu un ostréiculteur.
Les 5 plaisanciers ont ensuite été récupérés par les pompiers et évacué vers l’hôpital de Challans.

Les régles de prudence en mer : le M4V2
 
Pour la Préfecture, cet accident rappelle une fois de plus les règles de prudence à suivre avant toute sortie en mer : ce qu'on appelle le "M4V2".
 
M4 : connaître la Météo locale et marine, connaître les horaires et les coefficients de Marées, Moi, se connaître soi-même et ne pas surestimer son état de santé, Matériel, connaître et savoir se servir de son matériel. 
 
V2 : avoir sur soi une VHF (Une radio Very High Frequency), et toujours porter un VFI (vêtement à flottabilité intégré).

La Préfecture maritime de l'Atlantique avait déjà rédigé un communiqué rappelant les consignes de sécurité le week-end du 14 juillet. Un week-end au cours duquel les secours en mer avaient procédé à une vingtaine d'interventions. 

Ces interventions étaient liées à une météo relativement clémente et à l’imprudence de certains usagers de la mer.
Ces opérations concernaient essentiellement des ruptures de mouillage de navires, des pannes de jet-ski, des catamarans dessalés.
Deux plaisanciers ont également été blessés par un coup de bôme.
Un véliplanchiste en difficulté au sud de l’île de Ré a nécessité la mise en oeuvre de l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 17 et d’une vedette de la SNSM.
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus