Le Mans FC joue son avenir en Ligue 2

Publié le Mis à jour le
Écrit par LQ avec AFP

Le Mans FC, rétrogradé administrativement en National, plaide aujourd'hui sa cause devant le Comité national olympique et sportif (CNOS).

Le club du Mans, rétrogradé administrativement de Ligue 2 en National (3ème division) par la commission d'appel de la DNCG ( Direction nationale du contrôle de gestion) pour des raisons budgétaires, abat sa dernière carte ce jeudi devant le CNOSF.



Ce comité n'aura cependant qu'un rôle de conciliateur, la décision finale appartenant au bureau exécutif de la FFF (Fédération française de football).

Le Club du Mans demande un examen contradictoire de sa situation économique, en apportant des éléments nouveaux et des garanties au Comité.  

 
Le président du Mans FC, Henri Legarda, a en effet réuni ses actionnaires lundi 16 juillet pour un conseil d'administration extraordinaire avec pour objectif de trouver une issue financière à la rétrogradation.
"Les actionnaires du Mans FC ont manifesté leur solidarité et ont convenu d'étudier l'apport de garanties financières", selon le club sarthois.

 
Il a également révélé le montant du transfert du milieu de terrain international haïtien Jeff Louis à Nancy (700.000 euros). Tout en précisant qu'il conservait une plus-value sur la revente de l'attaquant du FC Sochaux Modibo Maïga (20 %) en tractation avec le club anglais West Ham.
"Ces opérations s'inscrivent dans une série de dispositions en cours destinées à démontrer jeudi au CNOSF que Le Mans FC a bien pris toutes les mesures pour garantir sa pérennité économique en Ligue 2 ", a indiqué le club.



Soutien des élus locaux

 
Il a également reçu le soutien des élus locaux, notamment le maire du Mans Jean-Claude Boulard et Jean-Marie Geveaux, président du conseil général de la Sarthe.
"Le club est au pied du mur, il doit apporter des éléments financiers complémentaires pour justifier le réexamen de cette décision. La collectivité a des raisons profondes de demander la poursuite de cet examen contradictoire. La bataille pour le maintien en Ligue 2 n'est pas finie", a affirmé M. Boulard.

 
Les collectivités locales ont aussi mis en avant leur effort pour doter Le Mans du stade MMArena, qui pourrait se retrouver comme une coquille vide en cas de relégation confirmée en National.

 
Le Mans, qui joue dans un stade de 25.000 places (Stade MMArena), avait terminé le dernier championnat de L2 à la 17e place, trois points seulement devant Metz, 18e et premier relégué.

Le club lorrain pourrait profiter de la rétrogradation du Mans pour conserver sa place en L2.
Le 11 juillet la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a annoncé sa décision de relégation mais Le Mans FC avait aussitôt déposé un recours auprès du CNOSF.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité