• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Châteaubriant: ABRF spécialisé dans les wagons intéresse les russes

© ABRF.com
© ABRF.com

A Chateaubriant c'est l'expectative mais La société publique russe Uralvagonzavod, spécialisée dans les wagons et les chars
d'assaut, veut prendre le contrôle de la compagnie française ABRF Industries

Par Evelyne Jousset


Cette information a été communiquée indiquée par le patron du groupe russe au quotidien  Kommersant, une information
confirmée par ABRF de Chateaubriant (44)

Les russes en Loire-Atlantique
"Je confirme que des négociations sont actuellement en cours", a indiqué à l'AFP Eric Vinassac, PDG d'ABRF Industries (maintenance, transformation et construction de wagons porte-autos, Châteaubriant, Loire-Atlantique, France), ainsi que de SDHF (maintenance de wagons, Loiret, France), également concernée par les négociations.
    "Nous nous trouvons actuellement dans une phase active de la transaction", a déclaré le directeur général Oleg Sienko au quotidien russe Kommersant, ajoutant que celle-ci pourrait être finalisée d'ici à la fin de l'année.

Achats de 60% des actions
    Uralvagonzavod s'intéresse à "deux segments: la production de wagons et leur maintenance" chez ABRF. Selon Kommersant, la société russe a précisé qu'il s'agissait d'acheter un paquet d'actions à hauteur d'environ 60%, sans préciser de montant. M. Vinassac n'a en revanche pas souhaité commenter cet aspect des négociations.
    Joint par l'AFP, Uralvagonzavod s'est refusé à tout commentaire.
    Fin 2010, Uralvagonzavod avait déjà racheté la fonderie d'acier française Sambre-et-Meuse, spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques et ferroviaires, pour un montant inconnu. Cette annonce intervient alors que la compagnie russe de chemins de fer RZD a fait part de son projet de racheter 75% de Gefco, la filiale de transports de voitures de PSA Peugeot Citroën, selon Kommersant.

Une réponse à la crise économique
    "Du fait de la crise économique, nous avons rencontré des difficultés mais nous sommes un des leader européens sur le marché des wagons porte-autos", a souligné M. Vinassac pour ABRF.  "Nous exportons 100% de notre production et nos clients sont européens, en particulier  allemands. La crise est là mais nous savons qu'en 2014-2015, d'importantes opportunités
de ventes vont arriver avec la nécessité de renouveler le parc vieillissant des wagons porte-autos: nous avons donc besoin de renforcer notre assise financière avec un actionnaire solide pour développer notre offre afin d'être au rendez-vous.

Selon M. Vinassac, ABRF Industries emploie 200 salariés pour un chiffre d'affaires de "plus de 40 millions d'euros" tandis que SDHF emploie 130 salariés pour un chiffre d'affaires  de "plus de 11 millions d'euros" (exercice clos fin juin 2012 non encore publié

(AFP)

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus