SKF Fontenay le Comte : le directeur débouté aux Prud'hommes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Les salariés de SKF aux Prud'hommes en avril 2012
Les salariés de SKF aux Prud'hommes en avril 2012 © France 3 Pays de la Loire

Paul Rivault, le directeur de l'usine SKF à la Roche sur Yon, avait, à l'instar de ses salariés décidé de contester son licenciement économique.

En 2009, il est licencié pour des motifs économiques, comme les 360 autres salariés du site de la Roche sur Yon. En avril 2012, il décide de contester ce licenciement et demande 1.2 millions d'euros de dommages et intérêts.

Selon son avocat, Maitre Christophe Beheulière "la lettre de licenciement de Paul Rivault était identique à celle de ses salariés, aussi devraient-ils être eux aussi déboutés." Christophe Beheulière attend de connaitre les motivations exactes du tribunal pour prendre la décision de faire appel ou pas.
Il dit que son client, Paul Rivault, "est surpris, dans l'incompréhension et reste sur l'idée que l'entreprise était sauvable".

En avril  2012, 259 ex-salariés avaient eux aussi décidé de saisir les prud'hommes pour demander l'annulation du plan social. Décision le 22 novembre prochain.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.