• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

OGM : les poulets de Loué ne mangent pas de ce pain-là !

L'étiquette appliquée sur les boites d'oeufs de Loué / © France 3 Pays de la Loire
L'étiquette appliquée sur les boites d'oeufs de Loué / © France 3 Pays de la Loire

C'est ce qu'assure la direction de l'entreprise basée en Sarthe, au lendemain de l'étude de chercheurs français démontrant l'effet néfaste du maïs OGM NK603 sur un groupe de rats.

Par Fabienne Béranger

Elevés en plein air, les poulets de Loué sont nourris à 80% avec des céréales.

Il y a une quinzaine d'années, le groupe a décidé de jouer la carte du principe de précaution en écartant les OGM du menu de ses volailles.
Depuis trois ans, les fermiers de Loué ont également apposé sur leurs produits une étiquette mentionnant que leurs poules sont nourries sans OGM.
Mention devenue obligatoire seulement en juillet dernier.

Pour Yves de la Fouchardière, directeur des Poulets de Loué "étiqueter les produits sans OGM n'est pas la bonne question, aujourd'hui il faudrait étiqueter toutes les productions qui ont consommé des OGM. Le vrai débat est à ce niveau-là et on verrait aujourd'hui qu'à 90% les produtis alimentaires ou des productions animales alimentaires ont consommé des OGM..."
Les poulets de Loué sont sans OGM

L'étude qui fait peur 

Les chercheurs ont suivi pendant deux ans un groupe de rats témoins ainsi que 200 rats qu'ils ont répartis en trois grands groupes:
le premier a été nourri avec un maïs OGM NK603 seul, le second avec ce maïs OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde, et le troisième avec du maïs non OGM traité avec cet herbicide.
Le maïs était introduit au sein d'un régime équilibré dans des proportions représentatives du régime alimentaire américain.
"Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits", résume le professeur Gilles-Eric Séralini de l'université de Caen.

Les rats soumis à ce régime alimentaire à base de maïs transgénique ont développé des tumeurs mammaires et des troubles organiques des reins et du foie.

Si les universitaires ont travaillé en même temps sur le maïs OGM NK603 et le Roundup, deux produits commercialisés par Monsanto, c'est que les OGM agricoles sont modifiés pour tolérer ou produire des pesticides : 100% des OGM cultivés à grande échelle en 2011 sont des plantes à pesticides, dit G-E Séralini.






OGM : l'étude qui fait peur

Les chercheurs ont suivi pendant deux ans un groupe de rats témoins ainsi que 200 rats qu'ils ont répartis en trois grands groupes : le premier a été nourri avec un maïs OGM NK603 seul, le second avec ce maïs OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde, et le troisième avec du maïs non OGM traité avec cet herbicide.
Le maïs était introduit au sein d'un régime équilibré dans des proportions représentatives du régime alimentaire américain.
"Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits", résume Gilles-Eric Séralini, qui est ou a été expert dans 30 pays sur le sujet.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus