Cet article date de plus de 8 ans

Napoléon Bonaparte: un ferry construit à Saint-Nazaire

Au plus fort de la tempête, le ferry a rompu ses amarres hier dans le port de Marseille, Napoléon Bonaparte est sorti des Chantiers de l'Atlantique en avril 1996
En arrêt hivernal, le ferry a rompu ses amares, et l'équipag, impuissant n'a pu que constater la dérive du navire. Le Napoléon Bonaparte est entré en collision dans un quai occasionnant une importante voie d'eau sous la flotaison. C'est la deuxième fois que le ferry est victime de ce genre d'accident. Déjà en 2010, une rupture des amarres avait provoqué des dommages importants à la coque.

##fr3r_https_disabled##

Napoléon Bonaparte est un ferry aux allures de paquebot, comme portant la marque des Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire. Conçu à la fois pour des traversées Corse/continent et des corisières en Méditerranée. Son armateur la Société Nationale Corse Méditerranée (SNCM) l'avait payé au prix fort. 1,1 milliards de francs, soit environ 263 millions d'euros. Le prix du soutien de l'État au chantier nazairien en mauvaise posture financière à l'époque. Ce qui avait provoqué une belle polémique autour de ce choix. Quelques années avant, les chantiers avaient aussi construit le Danielle Casanova en mai 1989, le Napoléon-Bonaparte sera le dernier ferry construit à Saint-Nazaire pour la SNCM.

Construit à l'origine pour assurer en hiver des croisières en Méditerranée, le Napoléon Bonaparte n'a jamais vraiment rempli cet objectif. Question de marché sans doute, mais aussi de carène. La Mediterranée en hiver a des colères qui ont révélé la difficulté pour ce ferry paquebot d'affronter les éléments déchainés...

Il transporte à la saison estivale, 708 voitures et 2460 passagers qui profitent ainsi pour les traversées de jour d'aménagements confortables, et à la mise en service du navire, largement au dessus des standards de l'époque.

Lire également :
Le Napoléon Bonaparte a rompu ses amarres dans le Port de Marseille
Le Napoléon Bonaparte maintenu à quai par des remorqueurs

 

L'attraction sur le port de Marseille : 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer météo revue de web