Manifestation pacifique samedi à Notre-Dame-des-Landes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Evelyne Jousset
Une maison destinée à être détruite emmurée.
Une maison destinée à être détruite emmurée. © MaxPPP

Réunis au lieu-dit Bel-Air les organisateurs de la manifestation pacifique de samedi 17 novembre, ont tenu à préciser, aujourd'hui, que cet évènement n'avait aucun lien avec EELV.  

Reconstruire un lieu d'occupation
Ils devraient profiter de ce rassemblement pour décider du lieu et reconstruire une occupation sous forme de squat ou cabanes. Encouragés par la mobilisation nationale de ces derniers jours et en dépit de l'agression d'un vigile employé de Vinci. Une agression qui n'a pas été revendiquée. 

Dans un communiqué ZAD-NDDL écrit :  "L'hypothèse d'une manipulation est pour nous envisageable, cette action tombant parfaitement pour détourner l'attention de ce qui reste l'essentiel : la préparation de la manifestation de ré-occupation du 17 novembre et d'une manière générale l'amplification de la lutte contre le projet d'aéroport " 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.