Vendée Globe : Louis Burton percuté par un chalutier

Louis Burton / © VINCENT CURUTCHET / DPPI
Louis Burton / © VINCENT CURUTCHET / DPPI

Le voilier du Français Louis Burton (Bureau Vallée) a été percuté par un chalutier dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé son équipe, qui a précisé que le skipper était sain et sauf. Notre compte-rendu ce matin.

Par ChT avec AFP

Burton, le benjamin de la flotte (27 ans), prendra vers 10h00 heure française (9h00 GMT) une décision sur la poursuite éventuelle de la course après une évaluation des dégâts. La collision a eu lieu à environ 400 milles au large de Lisbonne.
Elle est la deuxième de la course après celle, lundi, qui a contraint le Français Kito de Pavant (Groupe Bel) à abandonner.

La direction de course a ensuite précisé avoir "reçu cette nuit à 03h10 heure locale (04h10 heure française) l'appel du bateau Bureau Vallée. Louis Burton signalait avoir percuté sur le flanc bâbord un chalutier a environ 400 milles à l'ouest de Lisbonne".
"Il était en veille dans le cockpit et son radar et son AIS (système qui permet à un navire d'être repéré en permanence en mer) étaient allumés. Il évoluait à 18 noeuds (environ 30 km/heure) dans une mer formée avec un vent de sud-ouest de 32 noeuds générant une visibilité très limitée". "Rapidement, Louis a viré pour faire route au Nord-Est, sécuriser le mât et a constaté un hauban endommagé à 1,80 mètre au dessus du pont", indique la direction de la course.

"Louis va bien, il attend le lever du jour (aux alentours de 09h30 heure française) pour un diagnostic plus complet sur le galhauban bâbord avant de prendre toute décision sur la suite de la course".


Position des bateaux ce mercredi à 10h00 qui laisserait supposer un abandon de Louis Burton / © Capture cartographie Vendée Globe
Position des bateaux ce mercredi à 10h00 qui laisserait supposer un abandon de Louis Burton / © Capture cartographie Vendée Globe

La liason audio du PC course ce matin avec Louis Burton :


Ce contenu n'est plus disponible


Le Point ce matin par le directeur au PC course de Montparnasse :


Ce contenu n'est plus disponible


Avant le départ le skipper nous expliquait ce que serait son pire moment sur la course :

Nelson Burton, le frère de Louis, a pu donner aux journalistes présents au PC course quelques renseignements quant à la situation exacte en ce moment de Louis: « Je viens de l’avoir au téléphone. Dans la nuit, c’était impossible pour lui de faire un diagnostic précis car les points d’impact sur le hautban est difficile d’accès parce que c’est proche de l’eau et sous le vent donc c’est un point assez critique à atteindre. La procédure dans ce cas là : il prend des photos. Ces dernières sont en cours d’envoi et on devrait les recevoir d’ici quelques minutes. Elles vont ensuite partir chez notre équipe technique pour analyse technique. De ce que je peux vous dire déjà, il y a trois points d’impact sur le hautban. Deux qui ne sembleraient ne pas être trop graves et un qui poserait plus de questions. Pour l’instant, pas de décision quant au fait qu’il continue la course ou s’il décide de rentrer. On attend cette analyse de photos de la part de notre équipe technique qui nous permettra d’y voir vraiment plus clair pour pouvoir vous donner une décision définitive dans les prochaines minutes. Là il s’est reposé quelques heures parce qu’il était assez atteint émotivement par son accident. »

A lire aussi

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus