Cet article date de plus de 9 ans

Vendée Globe : Louis Burton, prononcez Louis "Beurtonne"

Son nom n'est pas encore le plus connu du circuit et pour cause : ce jeune chef d'entreprise n'a, à son actif, "que" trois transats depuis 2010. Il est d'ailleurs le benjamin de la flotte sur ce Vendée Globe 2012-2013.
Cela n'empêche pas son sponsor Bureau Vallée de lui faire confiance. Il faut dire que le navigateur, malgré sa jeunesse, ne s'en laisse pas compter : blessé lors de Route du Rhum 2010, il poursuit malgré tout sa route à la barre de son Class 40.
Son bateau a plus de bouteille que lui puisqu'il s'agit de l'ancien Delta Dore de Jérémie Beyou, revu et amélioré avant sa remise à l'eau. Plus léger, plus ergonomique, sa quille et ses voiles sont neuves et le mât a été amélioré.
Le budget de Louis pour ce Vendée Globe : 1,2 millions d'euros avec comme objectif, boucler son tour du monde

Louis Burton, né le 4 juin 1985 à Ivry sur Seine. Avant de se lancer sur un Imoca, il a été un habitué des régates dès l'âge de 15 ans. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe mer voile sports nautiques