Coup dur pour le skipper, le vérin de quille est cassé, il fait route vers les le cap Vert pour s'abriter et tenter de trouver une solution à ce problème technique majeur

Tout allait pour le mieux pour Jérémie Beyou, son bateau filait à 21 nœuds de vitesse. Il se reposait à l'intérieur quand il a entendu un bruit de choc. Le bateau est parti au lof et sa quille a pris 10° d'angle. Le constat est vite fait, le vérin qui permet de basculer la quille latéralement pour en augmenter l'efficacité et cassé net. Le skipper a bloqué la quille avec des cordages, une réparation de fortune qui ne permettra pas de poursuivre la course.



Le vérin de quille est une pièce mécanique d'une centaine de kilos, impossible à manipuler par un homme seul et de surcroît dans un bateau baloté par les éléments.
Pour son équipe technique, cette avarie reste incompréhensible, le système qui contrôle la position de la quille a déjà été largement dimensionné, éprouvé, et de surcroît révisé avant les préparatifs du départ.
En attendant de prendre une décision définitive, Jérémie fait route à 5 nœuds vers les îles du Cap Vert pour se mettre à l'abri et voir s'il ne peut pas réparer plus solidement.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité