• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Haute couture : l'atelier d'insertion Erdre et Loire initiative défile à Paris

Mannequins d'un jour, mais vraies créatrices de haute couture pour ces femmes du réseau de réinsertion Tissons la Solidarité / © Bertrand Langlois / AFP
Mannequins d'un jour, mais vraies créatrices de haute couture pour ces femmes du réseau de réinsertion Tissons la Solidarité / © Bertrand Langlois / AFP

La structure d'insertion défile à Paris et présente des créations "haute couture" faites à partir de vêtements de seconde main

Par Christophe Turgis

À Ancenis, Erdre et Loire insertion est une structure destinée à permettre à des personnes en difficulté de reprendre pied dans le monde du travail. Deux personnes défilent aujourd'hui à Paris sur l'estrade de la Halle Freyssinet, avec d'autres ateliers réunis dans le réseau Tissons la Solidarité, pour présenter une collection unique. Chaque atelier travaille sur des vêtements de seconde main, pour les transformer, les recréer, et à la fin, leur redonner une seconde vie.
Mais pas question de faire dans le banal. Deux fois par an, un styliste sélectionne les modèles selon la tendance du moment. Deux collections hiver et été sont ensuite vendues dans un réseau de boutiques parisiennes, et ici en Loire-Atlantique chez Trocanton à Panecé.
Si les pièces présentées sont incontestablement "couture", uniques, et présentées et parrainées par Christian Lacroix lui même, les prix restent abordables. Compter 15 à 60 euros pour une jupe, un pantalon, un manteau.
Dans le public, pour ce défilé de mode tellement différent, outre Christian Lacroix, les futures petites mains et les mannequins d'un soir ont pu rencontrer l'ancien président d'Emmaüs Martin Hirsch et Brigitte Ayrault, l'épouse du premier ministre.

En savoir plus sur Erdre et Loire initiatives

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus