• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Conducteur de car : entreprises cherchent chauffeurs

© fntr
© fntr

Les entreprises du transport routier de voyageurs recrutent et forment avec l'aide du conseil régional leurs futurs employés

Par Christophe Turgis

Une soixantaine de personnes formées et recrutées pour cette rentrée 2012, une prévision de 108 emplois pour septembre 2013. Il y a du boulot dans le secteur des transports de voyageurs dans les Pays-de-la-Loire. Et surtout dans les transports scolaires. Il s'agit de contrats à durée indéterminée, mais à temps partiel ! Une réelle difficulté pour les entreprises de transport que de trouver des personnes qui acceptent de travailler 20 ou 30 heures par semaine, le matin pour le trajet aller, le soir pour le trajet retour.

Le conseil régional des Pays-de-la-Loire ou le conseil général de la Loire-Atlantique sont bien conscients de cette difficulté. Ils financent une partie du parcours de formation des personnes recrutées. Et sont à la recherche de solution d'activités pour compléter cette offre éclatée. Comme, conduire le bus matin et soir, et travailler dans la restauration scolaire le midi. Pôle Emploi et Opca transports, l'organisme formateur de la profession, participent également à ce financement.

Une formation qualifiante
Les entreprises ne recherchent pas de profils particuliers. Il faut avant tout posséder le permis B autorisant la conduite des véhicules légers et avoir plus de 21 ans. C'est la loi. Une législation qui va évoluer pour ce mettre en conformité avec la réglementation européenne qui fixe l'âge minimum pour conduire un autocar à 24 ans. Ensuite le parcours de formation prévoit de passer le permis D propre au transport routier des voyageurs, complété par un titre professionnel qualifiant spécifique au transport d'enfants.

Des perspectives d'évolution rapides
À moyen et long terme le secteur va recruter plusieurs dizaines de personnes chaque année. La perspective de pouvoir évoluer vers un temps complet est réelle. Certaines lignes de transport scolaire sont petit à petit transformées en lignes régulières de voyageurs, autour de l'agglomération nantaise notamment. Dans certaines entreprises qui font aussi du tourisme à l'international, il est tout à fait possible de devenir conducteur d'autocar de grand tourisme et de partir à la découverte des grands lacs italiens !

La porte d'entrée à ces parcours qualifiants est le Pôle Emploi, si les cinq départements ligériens cherchent des conducteurs ou conductrices, le métier s'est beaucoup féminisé, la Loire-Atlantique, et particulièrement le vignoble nantais, offre le plus de possibilités.

Vers le site de Pôle Emploi
vers le site de la Fédération Nationale du Transport Routier de Voyageurs

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus