Vendée Globe : tête aux pieds pour les premiers

François Gabart s'amuse comme un gosse au moment du passage de l'équateur / © françois gabart
François Gabart s'amuse comme un gosse au moment du passage de l'équateur / © françois gabart

L'info du jour c'est bien sûr l'abandon de Zbigniew Gutkowski, victime d'une panne de pilote automatique, pendant ce temps les premiers sont passé dans l'hémisphère sud

Par Christophe Turgis

Armel Le Cléac'h est toujours en tête, il est passé de l'autre côté du monde vers 8h20 ce matin. Sans battre le record Les Sables équateur détenu par Jean Le Cam depuis 4 ans. Mais de toute façons ce record n'entre pas dans la compétition. Les suivants ont passé la ligne 5 heures plus tard.

Le comité de course et Alex Thomson n'avaient pas aprécié que quelques uns des concurrents ne respectent pas les règles du rail de navigation au large du Cap Finisterre. Le jury inflige deux heures de pénalité pour Jean Le Cam, Dominique Wavre, Javier Sanso, Tanguy de Lamotte, trente minutes pour Mike Golding, et vingt minutes pour Jean-Pierre Dick. Les coureurs ont jusqu’à demain 23h TU accomplir cette pénalité. Le principe est simple : à partir d’un point indiqué à l’organisation, le concurrent doit repasser par ce même point à l’issue de son temps de pénalité.

Gutek renonce à la course. Son pilote automatique lui fait défaut. Pour lui naviguer, reviendrait à rouler avec une voiture la nuit sans les phares et sans jamais dormir. La course devenue impossible, il a dû visiblement ému renoncer.

Ce soir du 12ème jour de course : Le Cléac'h est toujours bien en tête, 2ème Gabart, 3ème Stamm et Riou garde la 4ème place.

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus