Cet article date de plus de 8 ans

Laurent Berger succède à François Chérèque à la tête de la CFDT

A 44 ans, le marilégien Laurent Berger va officiellement être désigné ce mercredi soir par le bureau national de la CFDT comme successeur de François Chérèque.

Laurent Berger (à gauche) succède à François Chérèque
Laurent Berger (à gauche) succède à François Chérèque © FRANCOIS GUILLOT / AFP
Laurent Berger est né le 27 octobre 1968 à Guérande en Loire-Atlantique d'une mère auxiliaire de puéricultrice et d'un père ouvrier des chantiers de l'Atlantique. Très attaché à sa région, Laurent Berger est issu du christianisme social. Il a été responsable de la Jeunesse ouvrière chrétienne pendant trois ans à Paris, de 1991 à 1994.
Détenteur d'une maîtrise d'histoire de l'université de Nantes, il intègre l'Union locale de la CFDT de Saint-Nazaire et en devient permanent en 1996, jusqu'en 2002.
Marié, ce père de trois enfants gravit les échelons de l'appareil cédétiste: en 2003, il est secrétaire général de l'union régionale Pays de la Loire et c'est en 2009 qu'il entre dans le saint des saints : la commission exécutive de neuf membres, la direction de la CFDT. Il se voit confier la préparation du congrès de l'année suivante.
Il était secrétaire-adjoint de la confédération depuis mars 2012.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société social