SIDA : 5 réponses sur les tests rapides d'orientation diagnostique en Pays de la Loire

une goutte de sang pour connaître son statu sérologique / © MAXPPP
une goutte de sang pour connaître son statu sérologique / © MAXPPP

Pour la journée mondiale de lutte contre le SIDA on vous parlera de l'ampleur de l'épidémie et des contaminations au HIV. Beaucoup d'entre nous ignorent leur séropositivité. Pourtant aujourd'hui une simple goutte de sang suffit pour savoir.

Par Xavier Collombier (@Xawa sur Twitter)

Le test rapide d'orientation diagnostique de l'infection VIH (TROD) c'est quoi ?


Depuis novembre dernier les autorités sanitaires françaises reconnaissent ces tests et ont habilité les associations de lutte contre le VIH à les pratiquer. Avec seulement une goutte de sang recueillie au bout du doigt, les TROD permettent d'obtenir en quelques minutes (de 2 à 30 minutes selon le type de test utilisé) un résultat fiable.



Pourquoi faire le test ?


Beaucoup de personnes, ayant des partenaires sexuels multiples, ignorent leur contamination. Le plus tôt la séropositivité connue, meilleurs les soins peuvent être prodigués. La trithérapie a fait de nombreux progrès et aujourd'hui la médecine peut endiguer la présence virale. En France, on ne meurt plus du SIDA à condition de connaître son statut sérologique. Beaucoup de malades apprennent être atteint du SIDA quand ils ont déjà développé la maladie.

Où faire le test ?


L'association AIDES organise régulièrement des campagnes de test. Aides a des bureaux dans toutes les préfectures de la région. On peut également consulter la liste des centres de dépistage anonyme et gratuit sur le site de Sida Info Service.

Aides met à la disposition des internautes une carte google interactive avec toutes les adresses de ses permanences.



Afficher Dépistage Métropole sur une carte plus grande


Combien de fois faire le test ?

Tous les ans chez les gays ou chez les hétérosexuels avec des partenaires multiples. Chaque année également pour les usagers de drogue. En cas d'hyper activité sexuelle et de réelle prise de risque, il est recommandé de se faire tester au plus vite et de se rendre à l'hôpital pour se faire prescrire une trithérapie d'urgence après la prise de risque.

Pourquoi la communauté afro-caribéenne doit se faire dépister ?

L'Afrique est le continent le plus contaminé de la planète par le VIH. Certaines de ces populations ont des difficultés pour accéder au dépistage. Ces test rapides et démicalisés permettent de répondre justement au besoin de cette communauté.









Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus