Vendée Globe : un coup de dés jamais n'abolira le hasard

Et si la course autour du monde n'était qu'un gigantesque jeu de dés ? Avec des joueurs, autant de joueurs que de concurrents ?

les courants marins
les courants marins © Source : Intellicast-WSI (capture d'écran)
Passé le départ, nos navigateurs ont dû faire des choix.

Ces choix, ils sont dictés par de nombreux paramètres : l'âge du bateau, son type de carène, sa surface de voile, l'expérience du marin, son coté joueur... Et en relation avec tout cela, bien sûr, la météo...

La météo : des courbes, des isobares, des dépressions, des anticyclones, des fronts chauds ou froids, occlus... ou pas... Du vent ici, pas là-bas... Trop fort ici, mal orienté là-bas...

La météo, c'est l'affaire du skipper, à sa table à carte, stratège en ciré et en bottes...
Et parfois, c'est un jet de dé...pour pallier l'indécision, pour faire le trou avec ses poursuivants, pour surtout rattraper le chef de la horde.

Un jet de dé raisonnable : six faces ! Une bonne, le jackpot, et les autres, moins bonnes, parfois catastrophiques pour l'issue du pari.

Six faces, c'est jouable...

Mais l'aléatoire ? Le vrai, celui qui ne joue pas sur six faces, et qui fait que l'aile du papillon va battre tout là-bas, et redistribuer les cartes météo... Vive Mallarmé.


Le Mag du Vendée Globe au collège Haxo - n°04 présenté cette semaine par Gaël et Clément :



Le Mag du Vendée Globe au collège Haxo - n°04 par France3PaysdelaLoire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe voile sports nautiques éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter