Nantes capitale mondiale du baby-foot

Publié le Mis à jour le
Écrit par Xavier Collombier (@xawa sur twitter) avec AFP

33 pays s'affrontent en ce moment au Palais des sports pour la coupe du monde de football de table.

Un sport pas si français

"Dans chaque pays, comme la France, on est persuadé que le baby-foot est une activité française. Eh bien chaque pays pense exactement la même chose, et ça c'est plutôt génial parce que chacun a développé non seulement des règlements mais des façons de pratiquer complètement différentes. C'est donc plutôt une grande richesse pour nous" explique l'organisateur nantais de la Coupe du monde Farid Lounas. "Plus qu'un sport, on est vraiment dans un objet traditionnel et culturel international" observe celui qui est aussi président des fédérations françaises et internationale de baby-foot.
 

Des règles du jeu modulables

Les joueurs, selons qu'ils "reçoivent" ou non, peuvent choisir le type de table sur laquelle ils veulent affronter leur adversaire. A Nantes,
cinq types de tables ont été retenus, ce qui oblige les joueurs à changer en permanence de terrain suivant la compétition, un peu comme si un même tournoi de tennis devait se jouer successivement sur terre battue ou sur gazon suivant la fantaisie des joueurs..."Alors que les gens ne parlent pas la même langue et qu'ils ont des différences d'interprétation selon les pays du même règlement, c'est le jeu qui l'emporte parce que c'est très compliqué de mentir à l'adversaire, on le voit les yeux dans les yeux, les gens ont vu la même chose, très rarement ils vont avoir vu quelque chose de différent". commente Farid Lounas.

Le reportage du service des sports de France Télévisions 





Sur les plate-formes de téléchargement toutes les formes de baby-foot



Baby-foot acrobatique....
Un match trop beau pour être vrai... de la pub mais des actions de rêve...




Le tennis de table inspire les joueurs du PSG...





Baby-foot beau comme un camion