Notre-Dame-des-Landes : la préfecture interdit les chapiteaux du festival par mesure de sécurité

La préfecture de Loire-Atlantique a annoncé qu'elle interdisait les chapiteaux du festival pour des raisons de sécurité.

La préfecture de Loire-Atlantique a annoncé qu'elle interdisait, pour des raisons de sécurité, les chapiteaux au festival de musique organisé vendredi, samedi et dimanche à Notre-Dame-des-Landes, par des opposants au projet d'aéroport qui doit y être construit.
Les organisateurs ont toutefois répliqué qu'ils passeraient outre à cette interdiction, qui selon eux compromet la tenue même du festival.

"L'implantation de chapiteaux sur le site ne sera pas autorisée, ces matériels appartenant à des catégories dont l'installation est réglementée au titre de la législation des établissements recevant du public et leur montage hors de tout contrôle présentant un risque important", a-t-elle annoncé dans un communiqué.
"Aucun organisateur ne s'est déclaré et les contacts que la préfecture a pris auprès de l'opposition institutionnelle représentée sur le site n'ont pas permis d'identifier les responsables de ce rassemblement", est-il encore précisé.
"L'Etat prendra toutefois les mesures pour assurer au mieux la sécurité de cet événement", souligne la préfecture.

Le collectif officieux des "zadistes" occupant la zone dédiée à l'aéroport controversé prévoit 42 concerts, cinq scènes et six chapiteaux pour trois jours de "ManiFestiZAD", un rassemblement musical contre le projet.
Un porte-parole des "zadistes" a réagi jeudi à l'annonce préfectorale en assurant que les chapiteaux prévus seraient bel et bien montés. "Ils interdisent les chapiteaux ? On fera des chapiteaux, comme on fait des cabanes alors qu'ils interdisent les cabanes. Sans chapiteaux, il n'y a pas de festival", a indiqué à l'AFP cet interlocuteur, qui se désigne sous le prénom générique de
"Camille".

lire également : 3 jours de "résistance festive" à Notre-Dame-des-Landes pour se compter
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame-des-landes