Cet article date de plus de 8 ans

Saint-Nazaire : un appel à projets pour développer la recherche sur les hydroliennes

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé à Saint-Nazaire la préparation d'un nouvel appel à projets, visant à développer un programme de recherche en matière d'hydroliennes.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé lundi à Saint-Nazaire la préparation d'un nouvel appel à projets, visant à développer un programme de recherche en matière d'hydroliennes.
"Nous sommes en train de préparer un nouvel appel à projet qui peut-être permettra un programme de recherche et développement en matière d'hydroliennes", a indiqué Jean-Marc Ayrault, lors d'une visite sur les chantiers navals STX France à Saint-Nazaire.

Un coup de pouce financier public pour les prototypes
Le chef du gouvernement était accompagné de Louis Gallois, commissaire général à l'investissement, et des ministres Pierre Moscovici (économie), Arnaud Montebourg (redressement productif) et Delphine Batho (écologie).
"Pour l'instant, le soutien est intervenu pour développer les éoliennes off-shore", a rappelé le Premier ministre. "Maintenant, il y aura une nouvelle étape, il y aura de nouveaux appels à projet du commissariat général à l'investissement qui porteront sur de nouvelles étapes du développement technologique et industriel dans le cadre des énergies renouvelables et ce sera sans doute le cas pour les hydroliennes".
"Il n'y a pas de développement industriel conséquent s'il n'y a pas, à un moment, un coup de pouce financier public pour tout le volet qui concerne les prototypes, notamment quand on est sur des technologies nouvelles ou des matériaux nouveaux",
a-t-il expliqué.
"Les investissements d'avenir de ce point de vue ont un effet de levier. Après c'est l'industriel qui prend le relais".

Un troisième appel d'offre pour des éoliennes offshore
M. Ayrault a également indiqué que "nous réfléchissons à un troisième" appel d'offres concernant le secteur des éoliennes off-shore.
Un premier appel d'offres a été remporté en avril 2012 par le tandem EDF EN -Alstom et Iberdrola-Areva, pour cinq parcs éoliens (dont un n'a pas été attribué). Un deuxième appel d'offres a été annoncé le 8 janvier dernier pour deux autres parcs,
au large du Tréport (Seine-Maritime) et des îles d'Yeu et de Noirmoutier (Vendée).
Le secteur des énergies marines en France est en pleine effervescence et l'Etat encourage son développement dans l'espoir de faire émerger une nouvelle filière industrielle.

lire l'article de nos confrères d'Actu-environnement.com : Les professionnels de la mer plaident pour l'hydrolien et l'éolien flottant
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables jean-marc ayrault mer