• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Après le Vendée Globe le temps du business ... le bateau Banque Populaire change de main

© Team Maitre CoQ
© Team Maitre CoQ

" Banque Populaire " d'Armel le Cleac'h était en vente, Jérémie Beyou et son partenaire " Maitre CoQ " ont décidé de l'acheter. Il sera baptisé "Maitre CoQ2" Jérémie Beyou, avec un tel engin, a l'intention de faire aussi bien sinon mieux que le 2nd du Vendée Globe 2012/2013

Par Evelyne Jousset

De nouveaux objectifs de performance

Pour répondre aux objectifs de performance qu’il s’est fixés avec son partenaire Maître CoQ, le skipper Jérémie Beyou, en bon stratège, a profité de l’opportunité de la mise en vente du 60 pieds Imoca « Banque Populaire » d’Armel Le Cléac’h pour se doter d’un bateau plus performant. Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Notre ancien bateau (construit en 2008, ndlr) était le support idéal pour ce Vendée Globe-là. Il pouvait être opérationnel rapidement (Jérémie et son équipe l’ont préparé en neuf mois seulement, ndlr) et, même pour une carène de l’ancienne génération, il permettait d’envisager une belle performance. Mais pour jouer le podium dans les deux années à venir, je pense qu'il aurait fallu faire des modifications très lourdes sur Maître CoQ 1. Dans ce contexte, l'acquisition de Banque Populaire représente un réel gain de temps et de performance. »

Une stratégie pour gagner

Cet investissement, assumé par Be You Racing, la société de Jérémie Beyou, représente une prise de risque. Mais, l'objectif de ce skipper-chef d’entreprise est d'apporter des résultats sportifs à son partenaire, Maître CoQ. Pour cela, il faut s'en donner les moyens : « Nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux avec Maître CoQ, l’achat de ce bateau devrait nous permettre de les atteindre plus facilement. ». Et de conclure 
« C’est agréable de passer après Armel... Techniquement, le bateau est vraiment en très bon état après son tour du monde. Il était très bien préparé et Armel est particulièrement soigneux avec son matériel. C’est très agréable de passer après lui : en ramenant le bateau à Lorient j'ai pu constater que les systèmes, l'électronique, le gréement ou les voiles paraissent être en très bon état » ,

( Maitre CoQ )

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus