Châteaubriant : des soupçons de "déballe remballe" dans une entreprise de découpe de viande

Publié le Mis à jour le

Les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique étaient aujourd'hui dans les locaux de l'entreprise Castel viandes à Châteaubriant

La société Castel viandes, abat, découpe et transforme de la viande bovine à Châteaubriant. L’entreprise est visée par une enquête préliminaire gérée par le parquet de Nantes. Les enquêteurs travaillent sur des soupçons de remballage frauduleux de produits alimentaires atteints par une date limite de consommation. Ou de vente. La procureure de la république de Nantes confirme bien qu’une enquête est en cours, en s'empressant de préciser "qu’elle n’a rien à voir avec l’affaire Findus". Des auditions ont eu lieu toute la journée. Seul le gardien répond au téléphone et n'est pas habilité à communiquer le numéro du chef d'entreprise...