Saint-Nazaire : le tribunal rejette les demandes de délais des occupants de la ferme Bellevue

Le collectif d'agriculteurs qui était revenu le 29 janvier dernier occuper la ferme Bellevue va devoir quitter les lieux immédiatement

Par Christophe Turgis

L'occupation de la ferme de Bellevue, située sur le site du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, par un collectif d’agriculteurs depuis le 29 janvier dernier ne devrait pas durer. Le juge du tribunal d’instance de Saint-Nazaire a rendu sa décision ce matin. Il rejette les demandes de délais et ordonne à la dizaine d'occupants de quitter les lieux immédiatement. Avec une astreinte de 50 € par jour de retard à compter de cette ordonnance pour chacun des occupants. Occupants devront en outre payer 1 000 € à la société Aéroport du Grand-Ouest.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus