Le Mans FC : pour la première fois de son histoire les salaires ne sont plus versés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Xavier Collombier (Twitter @xawa) avec Willy Colin (Twitter @Willy_Colin) au Mans
L'écrin d'une splendeur passée le MMArena
L'écrin d'une splendeur passée le MMArena © MAXPPP

Au bord de dépôt de bilan et sans montage financier crédible de reprise, le club s'enfonce de plus en plus dans la crise. Avec un dessin nous vous résumons l'addition à payer pour les Manceaux.

Salaires en souffrance

Les salaires ne peuvent être honorés jusqu'à ce que le club trouve 1,5 millions d'euros et dispose de fonds propres positifs.


La reprise Ducros prend l'eau

Comme nous vous l'indiquions vendredi dernier, ni la ville du Mans ni le Conseil Général ne veulent payer les 3 millions d'euros nécessaires pour recapitaliser le club et ainsi approuver le montage proposé par le Président Legarda, associé à l'homme d'affaires toulousain Jérôme Ducros, prêt à mettre sur la table 1,5 millions dans le deal.


Michel Moulin en embuscade

L'ancien allié, de Henri Legarda, avait lui proposé d'investir 2,5 millions d'euros. Seulement le conseil d'administration avait repoussé l'offre,"faute de garantie bancaire nécessaire" de l'ancien propriétaire du journal gratuit Paru Vendu (l'origine de la fortune de Michel Moulin, l'entreprise ayant été vendue au groupe Hersant).

Vinci voudrait voir ses loyers honorés

Le montant des loyers impayés s'élève à 400 000 euros.  Vinci ne veut pas baisser la location.  Henri Legarda demande à nouveau au concessionnaire un geste pour le loyer du MMArena.

L'addition en image

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.