Olivier Metzner : l'avocat était intervenu dans plusieurs affaires dans notre région

Retrouvé mort dans le Morbihan, il était notamment le défenseur de la famille biologique de Laëtitia Perrais assassinée à Pornic en janvier 2011

Olivier Metzner avocat de la famille biologique de Laëtitia Perrais au palais de justice de Nantes en mai 2011, à l'arrière plan Pascal Rouiller l'avocat de la famille d'accueil Patron
Olivier Metzner avocat de la famille biologique de Laëtitia Perrais au palais de justice de Nantes en mai 2011, à l'arrière plan Pascal Rouiller l'avocat de la famille d'accueil Patron © Franck Dubray / Maxppp
Le corps de l'avocat pénaliste a été retrouvé flottant près de son île en Bretagne ce 17 mars 2013. Une lettre évoquant sa volonté de mettre fin à ses jours aurait été retrouvée chez lui, mais ce fait n'a pas été confirmé par la gendarmerie.
Son corps a été retrouvé vers 10H00 flottant au large de Boëdic, son île privée dans le golfe du Morbihan.

Maître de la procédure, travailleur acharné et avocat des puissants, il affichait à 63 ans une clientèle et une réputation prestigieuses mais il était aussi un homme seul et secret.

Il était un des avocats les plus chers de Paris, mais continuait de défendre des sans-grade comme la famille biologique de Laetitia Perrais, assassinée à la Bernerie-en-Retz en janvier 2011.
Il est intervenu récemment à plusieurs reprises dans la région. Pour avoir défendu Willy Bernard, ancien président du club de football professionnel le Sco d'Angers, ou comme avocat de la société de classification maritime RINA, dans le procès de "l'Erika".

Issu d'un milieu modeste dans l'Orne, il avait fait ses premières armes de pénaliste en défendant des truands dans les années 1970 et 1980. Il défendit  ensuite Jérôme Kerviel, Bertrand Cantat ou encore l'ex-dictateur panaméen Manuel Noriega.
Il fut le conseil de Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream, de l'homme d'affaires Loïk Le Floch-Prigent dans le dossier Elf, de l'ancien patron de Vivendi Jean-Marie Messier ou encore de Jacques Crozemarie dans le scandale de l'Arc (Association
de recherche contre le cancer).
Dans le dossier des biens mal acquis, Me Metzner était l'avocat de la Guinée Equatoriale.
Il représentait également la fille de l'héritière de L'Oréal, Françoise Bettencourt-Meyers.

Me Metzner avait acquis en 2010 l'île de Boëdic dans le golfe du Morbihan, "un endroit magnifique, remarquable", disait-il. Fin 2012, il l'avait mise en vente. "J'ai un autre projet qui m'intéresse plus, je suis un homme de projets", confiait-il à nos confrères de l'AFP en novembre dernier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers